Comment sortir de la spirale des pensées négatives

Par Jennie Allen

Photo by AH NP on Unsplash

Vous êtes-vous déjà demandé si vous étiez réellement qualifié pour le poste que vous occupez actuellement ou celui que vous rêvez d’avoir ? 

Peut-être que vous vous sentez comme un imposteur à qui l’on a confié trop tôt de grandes responsabilités ? Ou alors, vous vous dites aujourd’hui que vous n’arriverez jamais à rien dans la vie ? Ou pire, que votre vie ne vaut pas la peine d’être vécue ? 

Si vous vous reconnaissez ne fût-ce que dans l’un de ces schémas de pensées, sachez que vous êtes loin d’être seul.

Nous sommes tous victimes à un moment ou un autre de pensées négatives. Et il faut avouer qu’avec la situation sanitaire actuelle, les choses semblent s’empirer.

Alors comment s’en sortir ? Sommes-nous condamnés à être éternellement prisonniers de nos pires pensées ?

La réponse est NON : vous n'êtes pas obligé de vivre paralysé par des pensées négatives et j’aimerais vous montrer COMMENT y arriver en 3 clés tirées du livre Get Out of Your Head, de Jennie Allen.

Dans ce résumé, vous découvrirez que :

  • Vous avez le choix de laisser entrer ou non des pensées négatives ;

  • Le calme et la tranquillité vous aideront à vaincre vos pensées négatives

  • Plus vous serez entouré de gens positives, plus vos mauvaises pensées disparaîtront

Chapitre 1 : Vous avez le choix de laisser entrer ou non des pensées négatives

Il n’est pas toujours facile au quotidien d’identifier des personnes victimes de pensées négatives. Nous sommes en effet excellents quand il s’agit de faire semblant. Nous portons constamment des masques et nous nous efforçons de projeter aux autres une image de nous totalement éloignée de la réalité. 

Cela est d’autant plus vrai si nous occupons un poste à responsabilités ou que des personnes comptent sur nous pour les guider. Nous nous disons alors que nous ne pouvons pas nous permettre de faire preuve de faiblesse ou quelque chose s’y rapprochant.

Dans ce genre de situations, nous faisons souvent le choix de garder nos luttes et nos combats pour nous. Ce faisant, nous nous faisons nous-même prisonniers de nos propres pensées. Pour le meilleur et pour le pire.

Mais la bonne nouvelle est que vous n’êtes pas obligé de ruminer constamment les mêmes choses encore et encore. Vous pouvez sortir de la prison de vos mauvaises pensées. Pensez un instant à ce qui vous empêchent d’aller de l’avant. Mettez des mots sur vos maux. Car c’est seulement quand vous commencerez à vous intéresser à vos pensées, qu'elles commenceront à avoir moins d’emprise sur vous.

L’auteure du livre raconte une histoire qu’elle a vécu suite à une prêche donnée dans une église baptiste. Le thème du jour portait sur les démons et leur capacité à nuire à notre Foi.  Après son sermon, un homme en colère s’est approché d’elle et lui a dit d’un ton sec : Nous venons pour toi ! Juste après cela, il eut une coupure de courant dans tout le bâtiment dans lequel elle se trouvait.

Suite à ces évènements Jennie Allen s’est retrouvée plongée dans une profonde anxiété qui a duré 18 longs mois. Les choses n’ont commencé à véritablement changer que lorsqu’elle prit le temps de repenser à ce qui s’était passé. Elle s'est alors rendu compte qu'elle avait le pouvoir de choisir le bien plutôt que le mal, et c'est exactement ce qu'elle a fait.

Vous pouvez décider de penser à de meilleures choses. D’ailleurs au moment où vous lisez ce texte, vous êtes-vous rendu compte que vous ne pensiez plus aux choses qui vous tracassent depuis des jours ? Vous avez le pouvoir de penser autrement, sachez-le.

Chapitre 2 : Le calme et la tranquillité vous aideront à vaincre vos pensées négatives

Il existe énormément de façons de nous distraire aujourd’hui. Nous nous en servons pour nous détendre ou pour oublier la dure journée de travail que nous avons eu. Il n'y a rien de mal à cela. Sauf que trop de distractions nous empêchent de faire face aux dures réalités de notre existence. L’auteur raconte un moment de sa vie où, alors qu’elle venait de recevoir une critique sur un de ses livres, s’est retrouvé sur Instagram a admirer les victoires et les succès de ses contacts. Ce qui l'a poussé à croire qu’elle n’était pas faite pour l’écriture. C’est là le côté malsain de nos distractions et d’outils comme certains réseaux sociaux : nous faire croire des choses qui ne sont pas vraies.

Des heures passées sur Netflix vous permettront momentanément d'oublier ce qui vous dérange. Mais la meilleure façon de vaincre vos pensées négatives est encore d’y faire face. Et pour cela, vous devez avoir des moments de calme pour penser à ce qui vous chagrine une bonne fois pour toute. Du temps de qualité pour vaincre l’ennemi de votre âme.

Prenez du temps loin de toute distraction pour trouver des clés qui vous aideront à vaincre vos pires angoisses. La peur a cette faculté de nous faire croire à l’incroyable. Mais dans le calme, vous retrouverez un peu de rationalité. Détendez-vous, mettez-vous à part dans une pièce aménagée pour l’occasion. Priez, méditez, puis prenez la première pensée qui vous vient à l’esprit. Notez-la sur un papier et demandez-vous ce qu’en penserait votre conjoint, un ami proche ou même Dieu. Là, dans le silence, inondez votre esprit de pensées agréables et positives. Passer du temps seule, avec vous-même, permettra à votre cerveau d’aller beaucoup mieux qu’avant et d’embrasser la réalité de votre véritable identité.

Pendant que vous méditez sur ce qui vous tracasse, remplacez vos “Pourquoi” par des “Comment”. Par exemple, au lieu de vous demander “Pourquoi vous n’avez pas assez d’argent”, demandez-vous “Comment vous pouvez augmenter vos revenus”. Si la première est paralysante et n’apporte rien, la seconde réflexion va vous permettre de vous mettre en mouvement. C’est aussi pour cela qu’il est important de faire face à vos pensées, dans le calme, plutôt qu’à les noyer dans d’innombrables distractions. 

Plus vous passerez de temps avec vous-même, plus vous verrez que la plupart de vos interrogations ont une réponse adaptée. Faites en sorte que vos pensées vous poussent à être pro-actif.

Chapitre 3 : Passer du temps avec des personnes positive vous aidera à surmonter vos pensées négatives

S’il est important, comme vu précédemment, de se retrouver seul de temps à autre, vous devez éviter de le rester constamment. Mais attention, pas question pour autant de vous de vous entourer de mauvaises personnes.

En effet, vous êtes la moyenne des gens avec qui vous passez le plus de temps. Si vous êtes entouré de personnes constamment anxieuses, qui critiquent et jugent tout ce qui bouge, il est fort probable que vous finissiez pas devenir comme elles.

Si vous voulez changer, pensez donc à revoir votre entourage. Qui donc occupe 80% de votre temps ? Car les personnes blessées blessent et ce n’est pas toujours de leur faute : c’est tout ce qu’elles ont à donner. Et c’est donc tout ce qu’elles pourront vous offrir ou presque .

Si vous voulez vaincre des pensées négatives pour de bon, vous devez apprendre à connecter avec les personnes qui visent les mêmes objectifs émotionnels que vous. Trouvez les 20% de gens qui vous aideront à atteindre 80% de vos principaux objectifs. 

Il n'y a rien de mal à demander de l’aide. Mais comment le faire si vous êtes constamment seul ? Si vous craignez la foule, commencez avec une seule personne. Envoyez un E-mail ou proposez à un collaborateur d’aller courir avec vous durant la pause déjeuner ou rejoignez un groupe de jeux de société. Commencez par une personne, puis deux, puis trois, jusqu’à atteindre un nombre raisonnable de personnes qui vous seront proches.

Nous avons tous besoin les uns des autres. besoin d’aimer et d’être aimé. 

Et si malgré tout vous ne trouvez personne capable de vous apprécier à votre juste valeur, vous pourrez toujours trouver, comme l’auteur; un amour inconditionnel auprès de Dieu.

Conclusion

Nous faisons tous face à des pensées négatives et pas qu’une fois.Tout le temps. 

  • Suis-je une bonne personne ? une bonne mère ? un bon père ?

  • Suis-je assez compétent ?

  • Est-ce qu’il ou elle m’aime vraiment ?

  • ....

Autant de pensées qui nous accompagnent tout au long de notre vie qui finissent par nous consumer petit à petit.

La bonne nouvelle est que vous n’êtes pas obligé d’accepter que ces mauvaises pensées grandissent. Vous avez le pouvoir d'orienter vos pensées dans la bonne direction :

  • En décidant d’y faire face : vous verrez qu’il y a beaucoup de faux dans ce que vous pensez être vrai ;

  • En ayant des moments de calme pour retrouver paix et sérénité ;

  • En passant du temps avec des personnes positives ;

  • En étant reconnaissant pour chaque chose ;

📚 Pour aller plus loin

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.