Pourquoi la plupart des gens ne réussissent pas
By @pepiteclub

Quand la vie nous entraine loin du rivage

Vous êtes vous déjà baigné à la mer ? plongé les yeux ouverts dans ce vaste étendu d’eau salé et de couleur bleu ciel ?

Une plage de la ville de Mayumba (Sud du Gabon)

Je me souviens plus jeune que nous allions souvent avec mes parents nous baigner dans la mer, histoire de passer du bon temps tous ensemble. Né au Gabon, un pays longé à l'ouest par l'océan Atlantique, c’est dans ce vaste étendu d’eau salé que j’ai appris à nager pour la première fois…En fait mon père m’y avait gentiment contraint en me jetant à l’eau à l’âge de 4 ou 5 ans, sans même me prévenir. J’ai évidemment bu la tasse; ils en ont rigolé, mais pas moi 😆. C’est après cet épisode que j’ai décidé d’apprendre à nager. Et c’était chose faite quelques temps plus tard grâce à mon frère ainé.

Le risque, quand on se baigne dans la mer, c’est d’être emporté par les vagues et de totalement perdre le contrôle. Vous pouvez en quelques secondes passer du rivage (votre zone de confort) à une distance où vous n’avez plus du tout pied. Il est très facile à ce moment là de perdre ses moyens et de paniquer.

Dans la vie, beaucoup de gens qui décident de sortir de leur zone de confort, se laissent souvent emporter par les multiples vagues de la vie quotidienne. Celles-ci les font dériver jusqu’à se retrouver loin de tout.

On en arrive alors au point où l’on se demande :

  • Mais comment en suis-je arrivé là ?

  • Je suis allé trop loin !

  • Je vais mourir ici ! Je n’ai plus aucun espoir

Voyez-vous de quoi je veux parler ?

Je parle de ces moments dans la vie où nous dérivons complètement et perdons le contrôle sur tout jusqu’à perdre totalement foi en nos capacités et même en celles des autres.

De nombreuses personnes se retrouvent dans la quarantaine, la cinquantaine ou la soixantaine, avec cette impression d’être totalement passé à côté de leur vie. Ils se sentent comme avoir été emporté au loin par des vagues de dettes financières, de ruptures amoureuses, de mariage brisés, de soucis de santé ou de perte de repères spirituels.

Mais comment peut-on en arriver là ? Et surtout, comment s’en sortir et enfin donner du sens à son existence en réalisant ce pour quoi nous sommes réellement fait ?

J’aimerais dans cet article répondre à ces deux questions. Et à la fin, vous verrez qu’il n’est jamais trop tard pour reprendre le contrôle des évènements, même en pleine dérive.


👋 Pour ne rater aucune pépite, inscrivez-vous dès maintenant (si n’est pas déjà fait)

Restez en contact avec des personnes inspirantes et atteignez vos objectifs


4 choses qui nous éloignent de notre destination

Passer à côté de ce pour quoi nous sommes fait peut être la conséquence de 4 choses que j’aimerais détailler avec vous :

1) L’ignorance

Photo by NeONBRAND on Unsplash

Beaucoup d’évènements peuvent nous tomber dessus à l’improviste, des choses dont nous n’avons pas toujours la main : une crise économique, une pandémie, la faillite de l’entreprise qui nous emploi alors même que l’on avait décider d’épargner plus d’argent tous les mois, …

Ces choses qui nous viennent par surprise, peuvent grignoter notre capital de vie, sans même que nous nous en rendions compte. Ainsi, par ignorance sous les effets qu’elles produisent, nous glissons lentement vers notre propre destruction.

L’école ne nous ayant pas préparé à être autre chose que de bons salariés, bien dociles, face à une perte d’emploi, la seule solution qui nous vient souvent à l’esprit est d’en rechercher un autre ou toucher des aides sociales en attendant…Sans même se demander si ce n’est peut être pas une occasion pour lancer son propre business.

2) La distraction

Photo by dole777 on Unsplash

Nous passons beaucoup de temps à faire plein de choses, sauf celles qui comptent vraiment.

Si l’on devait faire un bilan de nos semaines, on pourrait constater qu’une bonne partie de nos activités se résument à CONSOMMER, plutôt qu’à PRODUIRE. Le problème de la consommation est qu’elle nous laisse sur notre faim. Etrange n’est-ce pas ? Et pourtant c’est le cas. Ce n’est pas en consommant régulièrement des réseaux sociaux, de la télévision ou de la malbouffe que vous parviendrez à atteindre vos buts dans la vie.

Attention : je n’ai absolument rien contre les réseaux sociaux (que j’utilise régulièrement dans mes business ou pour passer du bon temps, ça m’arrive aussi) ou la télévision (même si je n’en ai pas chez moi). Le problème vient du temps que l’on gâche à ne pas REALISER son plein POTENTIEL.

Si vous souhaitez consommer tout en vous félicitant d’avoir réaliser vos rêves, augmentez votre part de productivité. Faites, par exemple, des réseaux sociaux, un moyen d’entrer en contact avec des entrepreneurs dans le domaine que vous visez.

Regarder des chats, certes mignons, ou vos amis qui vous donnent l’impression d’avoir une vie de rêve (ce qui n’est pas toujours vrai) ne remplira ni votre frigo ni votre compte en banque.

Passez de CONSOMMATEUR à PRODUCTEUR !

3) Le manque de temps

Celui-ci n’est pas toujours lié à la distraction, c’est pour cette raison que je vous en parle dans une section à part. En effet on peut souvent manquer de temps parce que l’on surestime ses propres capacités ou que l’on se sait pas dire NON !

Oui, NON : N-O-N !

Ce mot de 3 lettres peut littéralement changer votre vie.

Savoir dire NON est un art qui n’est pas si difficile que cela à maitriser. Le plus dur est toujours la première fois, mais ensuite on s’habitue à le dire dans la vie de tous les jours.

Il n y a rien de mal à dire NON à son patron, à son collègue ou même à sa mère…Tant que tout se fait dans le respect de l’autre.

NON, vous ne pouvez pas TOUT faire dans les 86 400 secondes que contienne une journée. Alors, apprenez à remettre à plus tard ou mieux, DELEGUEZ.

N’ayez pas peur de laisser une autre personne faire ce que vous pensez, à tort, être seul à maitriser. Car OUI, il y a des gens mieux placer que vous pour faire de la peinture dans votre maison ou pour finir ce dossier au bureau. Alors, si vous pouvez le faire, payez un artisan ou demander à un collègue de finir cette n-ième tâche. Ce qui vous laissera plus de temps pour évoluer dans vos autres domaines de compétence ou de réfléchir à COMMENT GAGNER plus d’argent.

4) La déception

C’est impressionnant à quel point notre cerveau peut nous convaincre de notre incapacité à réaliser ou vivre telle ou telle chose.

Une déception amoureuse donnera souvent l’impression que nous ne méritons pas d’être aimé. C’est alors que nous nous laissons gentiment glisser vers des sentiments qui nous tirent vers le bas…Disons plutôt vers le fond (de la mer), pour reprendre l’analogie avec la vague.

Quand on a été licencié soudainement, on peut vite se convaincre de n’être qu’un parfait incompétent. On hésitera alors à postuler à un poste tout aussi, sinon plus épanouissant qu’avant…Ou à lancer ce blog dont on rêve depuis des années 📰.

Si vous n’arrêtez pas de vous dévaloriser, de croire que vous n’êtes pas à l’hauteur et que vous n’y arriverez jamais, votre cerveau fera en sorte que votre prophétie finisse par se réaliser.

Henry Ford a dit ceci :

Que vous vous croyiez capable de faire une chose ou non, dans les deux cas vous avez raison.

On a pas idée du lien fort qui existe entre nos pensées et notre corps. Plus vous croirez qu’une chose, bonne ou mauvaise, est vraie à votre sujet, et plus vous augmenterez vos chances de voir se réaliser ce que vous craignez ou espérez le plus.

Faire face à des échecs n’est pas la fin de l’histoire. En réalité, l’ECHEC est un diplôme qui vous autorise à essayer autre chose.

Faire faillite, perdre son emploi ou vivre une déception amoureuse ne doit pas vous faire croire que votre vie ne vaut rien. Au contraire, chaque jour qui passe est une occasion unique d’accomplir encore plus de choses, de tester de nouvelles stratégies et de GRANDIR ne fut-ce que d’un pourcent par rapport à hier.

Passer à côté de ce pour quoi nous sommes FAIT peut avoir de graves conséquences, non seulement pour nous, mais aussi pour les personnes et les causes qui comptent le plus à nos yeux.

Que vous ayez 20, 40 ou 60 ans, ne laissez pas vos erreurs ou peurs du passé vous empêcher de croire en un avenir meilleure.

La vague vous avez peut être éloigné du rivage au point que vous n’avez plus aucune perspective d’avenir. Mais j’aimerais vous tendre cette bouée de sauvetage et vous dire qu’AUJOURD’HUI même il est encore TEMPS :

La première étape est de réaliser que vous êtes très certainement à la dérive, et il n’y a aucune honte à se l’avouer…Parce que vous si ne réalisez même pas l’état dans lequel vous êtes, alors vous continuerez à couler, lentement, mais surement.

La première étape pour atteindre votre destination est de décider que vous n'allez pas rester là où vous êtes - John Pierpont “J.P.” Morgan

Tant qu’un malade n’accepte pas le diagnostic de son médecin ou pire, fait l’autruche en refusant d’en consulter un, il ne pourra pas commencer de traitement.

Acceptez la réalité de votre situation AUJOURD’HUI, pas demain, et Décidez ensuite de ce que vous voulez devenir.

Allez ! à vous de jouer et au plaisir de vous lire bientôt 😉

PS : Un(e) de vos ami(e)s pourrait être intéressé par ce genre d'e-mails ? 
Transfèrez-lui dès maintenant, et invite-le(la) à s’inscrire.


👋 Pour ne rater aucune pépite, inscrivez-vous dès maintenant (si ce n’est pas déjà fait)

Restez en contact avec des personnes inspirantes et atteignez vos objectifs

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.