Réussir (sa vie) grâce au minimalisme digital

By Cal Newport

Le minimalisme est la capacité de reconnaître quand vous disposez de suffisamment pour être satisfait .

Le minimalisme digital applique ce concept au monde des nouvelles technologies. Et si vous estimez aujourd'hui passer plus de temps que nécessaire devant votre smartphone ou vos écrans en général, alors ce résumé de livre vous sera nécessaire pour mener une vie plus riche, dans un monde de plus en plus bruyant.

Le minimalisme digital s'inspire des principes de Marie Kondo selon lesquels : moins, c'est plus et vivre mieux c'est vivre avec moins. Ce réseau social, cette application ou cette plateforme de médias digitaux correspond-il vraiment à vos centres intérêts ? Faites-vous véritablement bon usage de votre temps et de votre énergie ?

Dans son livre, Réussir (sa vie) grâce au minimalisme digital, l'auteur à succès de Deep Work présente une philosophie d'utilisation des nouvelles technologies qui a déjà amélioré d'innombrables vies, et qui améliorera peut-être bientôt la vôtre.

Chapitre 1 : Appliquer les idées de la nouvelle économie, la loi des rendements décroissants et la sagesse amish

C'est Henry David Thoreau qui a mis en avant les idées de la nouvelle économie dans son livre Walden. Ce principe examine les coûts supplémentaires, non monétaires, à prendre en compte lorsque vous calculez la valeur de quelque chose.

L'achat d'une automobile plutôt que de prendre les transports en commun en est une assez bonne illustration. 

En effet, le coût de la voiture n'est pas la seule chose à prendre en compte. Vous devez également évaluer le temps et le travail qu'il faudra fournir pour obtenir l'argent nécessaire à l'achat du véhicule. Ensuite, il faut veiller à ce que celui-ci soit en sécurité et en bon état de marche. Une fois tous ces éléments pris en considération, marcher quelques kilomètres dans une grande ville comme Paris, vous semblera finalement être une alternative plus saine.

Les médias numériques que nous laissons entrer dans nos vies doivent être traités avec la même considération. Votre réseau social préféré vaut-il la peine que vous dépensiez une grande partie de vos journées (à moins que vous ne soyez influenceur, Community manager ou formateur dans le digital par exemple), alors que vous pourriez investir en vous, faire plus de sport ou passer plus de temps avec vos proches.

La seconde clé est la loi des rendements décroissants que l'on attribue à l'économiste David Ricardo. Appliqué initialement à l'agriculture pour faire face à l'expansion démographique, il a affirmé que plus on utilise de terres, moins elles sont productives et plus les rendements diminuent. La loi des rendements décroissants suggère donc qu'une augmentation de la population entraîne assez naturellement une baisse des revenus.

Vous ne pouvez pas simplement continuer à ajouter des choses et espérer un développement et une croissance continue.

Prenons l'exemple d'un déménagement. Plus vous demanderez à des gens de vous venir en aide, et plus il y aura de gens qui vous gêneront dans vos déplacements plus que de personnes qui pourraient vraiment vous aider. Faites plutôt le choix de peu de personnes en pleine forme, que beaucoup qui vous ralentiraient.

C'est pareil pour les médias sociaux : plus vous en consulterez et moins vous disposerez d'informations pertinentes, surtout à notre époque où des fake news pullulent comme jamais auparavant.

Une autre idée qui pourrait nous aider à développer de meilleures interactions avec la technologie nous vient des Amish. Cette communauté ne la rejette pas explicitement. Au contraire, ils testent et examinent d'abord les nouveaux concepts et objets. Ils seront heureux d'utiliser la chose si elle passe leur test. Dans le cas contraire, ils l'interdisent. Lorsque nous décidons de la technologie numérique à utiliser, nous devrions prendre notre décision sur la base du même ensemble de valeurs.

Chapitre 2 : Consacrer plus de temps aux activités de qualité tout en réduisant les activités de moindre qualité

Aristote notait qu'il était essentiel, pour mener une vie saine, de disposer de suffisamment de pause pour s'adonner à une réflexion approfondie, ne serait-ce que pour apprécier l'acte de penser. Une vie heureuse dépend de l'accomplissement de choses qui vous rendent heureux intérieurement.

Ces activités sont considérées comme des "loisirs de haute qualité" par Newport, qui les oppose aux "loisirs de faible qualité", qui comprennent des distractions telles que les médias sociaux et la boulimie intellectuelle. En minimisant les activités les moins importantes, nous pouvons faire de la place pour nos meilleures initiatives.

Les passe-temps nécessitant un effort physique ou intellectuel intense peuvent sembler épuisants de prime abord, mais vous en ressortirez généralement gratifié et motivé.

S'il n' y a rien de mal à prendre du bon temps en se distrayant, soyez sûrs que ce moment contribue à votre bien être, au lieu d'alimenter les algorithmes d'intelligence artificielle des grosses entreprises technologiques.

Chapitre 3 : La solitude est une façon efficace de retrouver du sens que l'on perd parfois à cause de mauvaises habitudes numériques.

Comme pour toute habitude que vous cherchez à modifier, la meilleure solution n'est pas toujours d'éliminer d'un coup sec le comportement nuisible. Cela peut facilement se retourner contre vous et entraîner la réapparition de comportements antérieurs. Le problème avec les nombreux remèdes rapides est qu'ils ne vous préparent pas à une transformation durable à long terme.

Heureusement, le minimalisme numérique comprend un certain nombre d'habitudes recommandées qui procurent du sens et de la gratification qui font défaut à de nombreuses activités numériques. La solitude est l'une d'entre elles.

Il est triste de constater que nombre de personnes passant plusieurs heures sur leurs smartphones finissent souvent dépressive, anxieuse ou souffrant de troubles de l'alimentation.

Dans une vidéo datant du 14 août 2022, l'acteur Tom Holland a fait savoir à ses fans son intention de quitter les réseaux sociaux Instagram et Twitter afin de préserver sa santé mentale. Il rejoint ainsi la longue liste de stars ayant fait le choix de prendre du recul par rapport aux médias sociaux. Faites de même.

Passer du temps seul est nécessaire pour mieux gérer vos émotions. Réfléchir à ses relations et donner au cerveau un peu de tranquillité et de clarté est également vital pour la santé mentale et le bien-être en général.

La bonne nouvelle, c'est que si on le souhaite, l'isolement est facile à trouver. Nous pouvons le choisir même dans un café bondé ou dans un train. Il s'agit d'être seul avec nos pensées et d'en être conscient.

Conclusion

A l'heure du numérique, il est de plus utile de faire preuve de minimalisme pour préserver sa santé mentale, émotionnelle et par conséquent physique.

Pour ce faire, vous devez apprendre à : 

  • Appliquer les idées de la nouvelle économie, la loi des rendements décroissants et la sagesse amish

  • Consacrer plus de temps aux activités de qualité tout en réduisant les activités de moindre qualité

  • Prendre du temps seul pour vous retrouver intérieurement

Grâce au minimalisme digital, faites le choix aujourd’hui d’une vie qui a du sens, dans un monde en perte de repères.

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.