Comment aider votre enfant à devenir un adulte accompli avec "Raising a secure child" :

Par Kent Hoffman , Glen Cooper , Bert Powell

Photo by Dimitri on Unsplash

Être parent n’est pas chose facile, nous avons parfois à faire face à de nombreux défis et nous avons une grande responsabilité sur nos enfants. Aussi, nous pouvons vite aspirer à être un parent parfait, mais en nous efforçant de bien faire les choses, nous risquons de rater ce dont nos enfants ont vraiment besoin pour vivre en sécurité émotionnelle. 

C’est pourquoi, les auteurs ont fait de leur livre, Raising a secure child, un guide pour les nouveaux ou futurs parents qui veulent répondre aux besoins de leur(s) enfant(s). Se spécialisant dans la théorie de l'attachement et dans la formation de liens sains entre le fournisseur de soins et l'enfant, qui réduisent le niveau de stress de l'enfant tout en le maintenant en santé et en sécurité, ils ont créé le “Cercle de sécurité”. Ce principe montre ce dont votre enfant a besoin pour explorer et pour ressentir un sentiment de confort et de sécurité.

Vous découvrirez dans ce résumé :

  • Ce qu’est la théorie de l’attachement ;

  • Comment utiliser le Cercle de sécurité ; et

  • Que l’imperfection est importante.

Chapitre 1 - Un attachement sûr

La première clé pour élever votre enfant en toute sécurité est de comprendre qu’il a besoin d’un attachement sûr. Ceci est même vital pour atteindre une vie saine sur le plan physique et émotionnel. Au moment où l’enfant naît, il est programmé pour prendre le sein d’une personne sur qui, il peut compter pour comprendre ses besoins et y répondre. Ceci s’appuie sur le modèle psychologique de la théorie de l’attachement.

Cette théorie de l’attachement a été développée et démontrée par de nombreux psychologues. 

René Spitz a démontré que si l’on prend soin des bébés, sans établir avec eux un contact affectif, simplement en leur donnant les premiers soins comme de la nourriture ou le fait de les tenir propres, les enfants dépérissent et se laissent parfois mourir.

De même, le psychologue britannique John Bowlby a remarqué que les enfants vivant dans des orphelinats étaient malheureux malgré leur chaleur, leurs vêtements et leur alimentation. Il a déduit que le problème doit être que les enfants n’avaient pas un soignant principal. Ils n’avaient donc personne à qui s'attacher émotionnellement, ils leur manquaient une source fiable de réconfort et d'encouragement.

À l’aide de ces nombreuses observations, les psychologues en sont venus à considérer l’importance d’un attachement sécurisant, pour une santé physique et émotionnelle.

En effet, si l’enfant ne ressent pas un attachement sûr, ses besoins primaires peuvent ne pas être satisfaits, ce qui cause du stress. L'organisme produit alors du cortisol, une hormone liée au stress, ce qui ralentit les systèmes de l'organisme et les rend moins efficaces. L'un de ces systèmes est le métabolisme qui, lorsqu'il est ralenti, provoque une augmentation de la graisse abdominale. Le système immunitaire est également affecté, ce qui entraîne une diminution des défenses contre les virus et les maladies. Le cortisol est également connu pour endommager la mémoire et la cognition.

En plus de ces risques pour la santé, un attachement sécurisant peut aussi influencer le cadre des relations futures de l'enfant.

Des études ont montré qu'avec un attachement stable et sûr, les enfants montrent une plus grande capacité d'empathie et d'établir des relations sûres à l'âge adulte.

Chapitre 2 - Le Cercle de sécurité

Il n’est pas toujours facile pour un parent de comprendre quand son enfant a besoin d’être réconforté ou quand il a besoin d’être encouragé vers l’indépendance et l’autonomie. Mais ce qui est sûr c’est qu’un enfant a besoin des deux.

C’est à ce moment qu’entre en jeu le Cercle de sécurité, créé par les auteurs. Il offre un cadre qui permet d’établir des liens sécuritaires tout en conciliant le double besoin de confort et d'autonomie.

Pour le comprendre et l’utiliser, imaginez-le vraiment comme un cercle. Au début, votre enfant quitte vos mains, cette “base sûre”, et commence son voyage autour du cercle. Il explore, expérimente, jusqu’à ce qu’ils terminent ce voyage et reviennent à vos côtés. Ce que vous pouvez faire, c’est veiller sur eux et montrer une volonté de les aider à explorer, ce qui leur permettra de continuer à se sentir en sécurité.

Au moment où votre enfant a fini d'explorer et qu'il revient vers vous, vous représentez un “refuge sûr” et, à ce moment, il a besoin de ressentir trois choses : la protection, le confort et l’appréciation.

Prenez l’exemple d’un premier jour à l'école maternelle. Il s’agit d’un moment stressant, car l’enfant ne connaît pas ce contexte et il se retrouve seul. Ainsi, pour qu’il se sente en sécurité, vous pouvez aller dans la classe et agir comme base sûre jusqu'à ce qu'il se sente suffisamment à l'aise et en sécurité pour explorer.

Une fois qu'il se sent assez en sécurité pour commencer à jouer avec les autres enfants, ne partez pas immédiatement. Attendez qu'il regarde en arrière et voit votre présence rassurante. C’est à ce moment que vous pouvez envisager de partir sans entraîner une vague de panique.

Chapitre 3 - Une exploration en toute sécurité

Comme nous l’avons vu dans le point précédent, votre enfant est amené à quitter la “base sûre” pour partir explorer. Cette exploration est importante pour le développement de l’enfant, mais celle-ci ne doit pas se faire sans un sentiment de sécurité.

Les enfants n’ont pas simplement besoin de réconfort et d’attention, mais ils ont aussi besoin d’un sentiment de sécurité. C’est pourquoi, quand ils partent explorer, ils ont parfois besoin de votre soutien pendant ce temps.

Il existe quatre façons de répondre aux besoins de votre enfant pendant qu'il explore :

  • La première façon est de regarder ce qu’ils font. Et c’est pendant que vous regardez, que vous devez savoir quand vous devez vous impliquer et quand vous devez soutenir leur indépendance. 

  • La deuxième façon est de vous réjouir avec votre enfant. Un enfant a besoin qu’on soit content de lui, de ce qu’il fait, de qui il est et de ses exploits, pour acquérir une bonne estime de soi.

  • La troisième façon est de profiter des activités à ses côtés, sans les diriger.

  • Et la quatrième façon est d’aider son enfant à accomplir ce qu’il ne peut pas faire seul pour le moment.

Il y a donc les besoins de l’enfant au moment où il explore, mais il y a aussi les besoins de l’enfant au moment où il retourne dans le “refuge sûr”.

  • Vous devez faire en sorte qu’il se sente protégé et en sécurité.

  • Vous devez tenir compte du besoin de réconfort en faisant preuve d'empathie, mais sans en faire trop.

  • Vous devez répondre à ses besoins en évitant tout comportement qui pourrait les faire se sentir indésirables.

  • Et pour finir, vous devez les aider à comprendre leurs émotions. Il n’est pas toujours facile de comprendre ce qu’on ressent, surtout au début. C’est pourquoi, il est important de les aider à comprendre que c’est normal et qu’on peut agir d’une certaine manière pour répondre à ses émotions.

Chapitre 4 - Le parent parfait n’existe pas

En comprenant que vous ne pouvez pas être parfait en tant que personne, mais aussi en tant que parent, il est nécessaire d’utiliser vos erreurs pour aider votre enfant et améliorer votre relation.

Dans une vie, il peut arriver que nous soyons stressé ou fatigué. Ce qui peut parfois amener à réagir de façon non appropriée à une situation. C’est ce que les auteurs ont appelé “Rompre le cercle”. 

Cependant, faire une erreur n’est pas irréversible et vous pouvez toujours avoir une chance d’améliorer le lien avec votre enfant si vous êtes prêt à réparer cette erreur.

Pour réparer la rupture du cercle, vous devez reconnaître le besoin auquel vous n’avez pas su répondre et présenter des excuses. En agissant ainsi et en réalisant avec votre enfant une activité agréable, par la suite, cela lui apprendra que de bonnes choses peuvent suivre des mauvaises, et que même les relations saines comportent des erreurs.

À contrario, le mauvais résultat serait d'ignorer une rupture dans le cercle. En ignorant cette rupture, l’enfant peut être amené à penser qu'exprimer son besoin est mal.

Ne paniquez pas d'être un parent imparfait ! Mais concentrez-vous plutôt sur la façon de vous remettre de vos erreurs, car cela rendra votre enfant plus résistant.

Chapitre 5 - L’identification de ses lacunes

Durant notre enfance, nous avons appris à gérer certaines émotions ou non, ce qui va s’en ressentir sur le Cercle de sécurité que l’on voudra établir avec nos enfants. Celui-ci comprend beaucoup d’émotions, ce qui signifie que de nombreux adultes seront plus à l’aise avec une partie du cercle qu’avec une autre. Par conséquent, ils éviteront ou ignoreront une partie du cercle.

Le haut du cercle exige que le parent soit à l’aise de donner une certaine distance émotionnelle et physique, car l’enfant a besoin à ce moment d’être encouragé à explorer et à être autonome.

Le bas du cercle consiste à réconforter un enfant vulnérable, ce qui signifie que la personne qui s'occupe de l'enfant doit être à l'aise avec la proximité émotionnelle et physique.

Souvent, quand les parents ont une faiblesse d’un côté du cercle, ils surcompensent de l’autre côté. Mais en agissant ainsi, une partie des besoins du cercle est négligée et l’enfant pourra grandir en négligeant à son tour cette partie.

Bien souvent, les enfants ressentent quand le parent n’est pas à l’aise à répondre d’une certaine manière. C’est pourquoi, ils apprendront à dévier ce besoin pour rendre la relation plus facile à gérer.

Le défi, ici, est donc de surmonter la manière dont vous avez appris à gérer ou à éviter vos émotions, pour aider aux mieux vos enfants à réellement savoir de quelle façon réagir.

Les parents ont souvent de la difficulté à reconnaître les besoins auxquels ils ne répondent pas parce qu'ils croient agir dans l'intérêt de leur enfant. Examinez donc chaque partie du cercle et soyez honnête s'il y a des besoins, des émotions et des réponses qui vous préoccupent. Car une fois que vous êtes conscient de vos faiblesses, vous pouvez travailler à les corriger.

Commencez petit en allant étape par étape. Et rappelez-vous que l'éducation d'un enfant est un processus et que lorsque vous corrigez une erreur sur le cercle, vous faites des progrès.

Tant que vous serez présent avec votre enfant et que vous vous pardonnerez, vous ferez de votre mieux pour vous assurer qu'il devienne un adulte confiant, aimant et résistant.

Conclusion

Dans Raising a secure child, nous voyons que les enfants ont deux besoins fondamentaux : le besoin de confort et de sécurité, et le besoin d'exploration. En cela, l’un des rôles les plus importants du parent est d’aider son enfant à accepter et à gérer son expérience émotionnelle.

Une relation sûre maintient également les enfants sur la voie d'un développement sain, leur permettant d'apprendre à maîtriser leurs émotions, à développer leur estime de soi et à acquérir des compétences sociales.

Selon les auteurs, l'un des principaux obstacles qui compliquent les relations sécuritaires est le besoin qu'ont les parents d'être parfaits. C’est pourquoi, les parents doivent apprendre à se défaire de la culpabilité, à se détendre et à développer un attachement avec leur enfant qui va dans les deux sens, permettant de donner et de recevoir du confort.

Le livre traite principalement de ce qu'il faut pour établir une relation sûre et pour leur permettre d'explorer par eux-mêmes, tout en restant présent pour aider si nécessaire.

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.