Body bienveillance : prenez soin de vous et de votre corps

By Rebecca Scritchfield

Photo by bruce mars on Unsplash

Il est difficile d’oublier que nous sommes dans une société où le culte de l’apparence tient une grande place. Ainsi nous nous comparons sans cesse aux mannequins des magazines, nous aimerions ressembler à ces “critères de beauté”, nous poussant parfois à suivre un tas de régimes drastiques. 

Mais ces régimes, outre le fait d’être mauvais pour notre santé, sont accompagnés de stress et de sentiment de culpabilité. 

C’est pourquoi, dans son livre, Body bienveillance, Rebecca Scritchfield parle d’une approche différente de ce que nous pouvons connaître. Il s’agit d’une approche qui élimine les règles strictes et le nombre infinis d’exercices à faire au quotidien. 

Vous apprendrez à vous reconnecter avec vous-même et à développer une relation bienveillante et saine entre vous et votre corps. Vous verrez comment être et rester en meilleure santé, tout en profitant de la vie.

Chapitre 1 - La philosophie de la bienveillance corporelle

Bien souvent nous nous infligeons des régimes très strictes afin d’avoir une bonne santé. Pourtant nous savons reconnaître les comportements alimentaires qui sont bons ou non pour notre corps. Bien entendu nous savons que manger tous les soirs un Big Mac n’est pas considéré comme de la bienveillance corporelle, comme le fait de se priver de certains nutriments.

Alors si nous avons tous un instinct sur ce qui est bon ou mauvais, pourquoi continuer à infliger à notre corps une alimentation qui ne lui convient pas.

Malheureusement, les personnes oublient souvent qu’être en bonne santé n’est pas la même chose qu’avoir une bonne condition physique. Ça peut l'être, mais pas nécessairement. Vous pouvez avoir de la cellulite et des cuisses épaisses tout en étant en bonne santé.

De plus, la santé physique n'est qu'une partie de l'équation. Si les régimes vous rendent anxieux ou frustré, alors vous ne prenez soin que de la moitié de votre santé. La santé émotionnelle est un élément très important de l'équation du "bien-être".

Suivre un régime et faire de l’exercice ne sont donc pas des moyens d’atteindre le corps parfait, mais ce sont des outils qui aident à se sentir bien dans sa peau.

C’est là qu’est l’essence même de la bienveillance corporelle. Soyez bon pour votre corps si vous voulez que votre corps soit bon pour vous. En se basant ainsi et grâce à la bienveillance dont vous ferez preuve envers votre corps, vous développerez une boussole interne pour la prise de décision basée sur ce qui est réellement utile, ce qui vous tient le plus à cœur et le genre de vie que vous voulez pour vous-même.

Chapitre 2 - Les trois piliers et les trois objectifs de la bonté corporelle

Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont esclaves de leurs pensées. Ils pensent que s’ils n’aiment pas ce qu’ils voient dans le miroir, alors ils ne pourront jamais être heureux.

Pour eux, la seule raison d’obtenir un corps comme ces mannequins de magazines dont tout le monde parle et donc d’être heureux, est de suivre un régime et de faire beaucoup d’exercice. Alors que parfois, ces personnes avaient une vie assez saine avec leur corps.

C’est donc là qu’entre en jeu les trois piliers de la bonté corporelle pour changer cela. Il s’agit là de verbes destinés à servir de repères sur le chemin de la santé et du bonheur :

  • Aimez

Tout d'abord, vous devez nourrir l'amour inné que vous avez pour votre corps. Chérissez et développez cet amour. 

  • Connectez-vous

Deuxièmement, connectez-vous à vous-même comme vous l'êtes à vos amis, et laissez votre corps guider vos choix.

  • Prenez soin

Enfin, montrez à votre corps que vous vous souciez de lui. Vous devez en prendre soin comme vous le feriez pour votre meilleur ami que vous aimez tant.

En agissant ainsi, vous atteindrez les trois objectifs du programme "Body Bienveillance" :

  • La liberté

À ce moment, vous serez libre de faire vos propres choix plutôt que de suivre des règles dénuées de sens. Et vous serez libre de toutes idées préconçues de santé et d’apparence.

  • La paix

Vous en finirez avec le stress, la culpabilité et la frustration de toutes ces règles strictes. Ce qui vous permettra d’être paisible et plus heureux.

  • La confiance

Enfin, vous serez une personne beaucoup plus confiante et vous pourrez vous fixer des objectifs plus profonds et plus significatifs.

Chapitre 3 - Un rapport sain à l’alimentation

Maintenant que nous savons que nous devons être bienveillant envers notre corps, nous allons voir de quelle manière le faire. Et pour commencer, nous devons développer un rapport beaucoup plus sain avec notre alimentation.

Qui n’a jamais été perdu par tous ces questionnements sur ce qu’il était bon ou non de manger. Ces aliments sont-ils biologiques ? Dois-je arrêter de consommer des aliments avec du gluten ? Puis-je manger des produits laitiers ? Est-ce que je prends assez d'antioxydants ? Ces questions sont sans fin.

Aujourd’hui, de nombreux articles, reportages, sont remplis d’avertissements sur ce que nous devons ou ne devons pas manger. Il n’est donc pas étonnant que les personnes soient réellement obsédées par cela, se disputant ainsi la question de savoir si quelque chose est sain ou non.

C’est pour cela que de nombreux aliments se retrouvent dans la catégorie “sains” et d’autres dans la catégorie “malsains”. Laissant ainsi un profond sentiment de culpabilité si nous nous laissons aller à prendre un de ces aliments “malsains”.

Bien entendu nous ne pouvons pas nier que certains aliments sont plus sains que d’autres, mais en réalité, ce qui est vraiment malsain, c’est toute l’anxiété qui découle de toute cette obsession et cette peur de la nourriture.

Le problème, c'est qu'en essayant d'éviter ces aliments qui ne sont pas bons pour vous, vous vous exposez à beaucoup d'anxiété et d'émotions, qui au lieu de rétablir votre santé physique, ruinent votre santé mentale et émotionnelle. Ce qui ne vous permettra pas de garder une bonne routine.

Donc en contrôlant trop ce que vous mangez et ce que vous ne mangez pas, vous vous améliorez physiquement à court terme, mais vous devenez aussi anxieux et malheureux, ce qui, à long terme, se retourne contre vous, même dans le domaine du physique. À qui n’est-il pas arrivé de prendre en excès ce qu’il s’était privé pendant des semaines ?

Les régimes stricts peuvent donc créer une relation toxique avec les aliments, alors essayez une approche plus raisonnable et équilibrée.

Cessez de suivre des règles strictes et laissez-vous aller à une indulgence modérée une fois par jour.

Chapitre 4 - Les bienfaits de l’exercice

L’exercice est ce que nous pouvons donner de meilleur à notre corps si nous le faisons pour les bonnes raisons. Mais bien souvent, l’exercice n’est pas notre activité préférée et dans un monde où chaque minute est importante, nous ne prenons pas ces temps de pauses pour faire de l’exercice.

Pourtant n’avez-vous jamais remarqué cette sensation à la fin d’une séance d’entraînement. Celle qui vous a laissé votre esprit clair et votre corps avec une certaine légèreté et une certaine énergie qui ne vient qu'après un effort physique ?

Il y a une bonne raison pour laquelle les personnes ressentent cette sensation après une séance d'entraînement. C'est parce que l'exercice fait partie des meilleures choses que vous pouvez faire pour votre santé.

En effet, l’exercice apporte de nombreux bienfaits, comme la diminution du risque de maladies chroniques comme les maladies du cœur, le diabète et le cancer, ainsi que des symptômes de dépression.

Cela est dû au fait que pendant l'exercice, vous poussez votre cœur et vos poumons à travailler plus vite, ce qui signifie que vous avez plus de sang qui circule dans votre corps. Par conséquent, votre corps distribue plus efficacement les nutriments et les cellules nourricières dans tout votre corps, y compris celles de votre cerveau.

Malgré tout, encore beaucoup de personnes ne font pas d’exercice ou ne le font qu’une fois par semaine. Alors comment se motiver ?

L’auteure conseille également de faire quatre choses :

Pour commencer, n'ayez pas des raisons superficielles, comme le fait de vouloir ressembler aux mannequins de Victoria's Secret. Ces objectifs sont très souvent démotivants. 

Deuxièmement, vous devez trouver la bonne motivation. Comme le fait de se sentir mieux et vivre plus longtemps. Plutôt que de vouloir ressembler à telle ou telle personne.

Troisièmement, trouvez un ami ou un entraîneur. L’aide extérieure est souvent d’une grande aide pour se tenir dans ses objectifs.

Enfin, tout comme pour les régimes amaigrissants, vous devez trouver un programme qui vous convient. Ne faites pas des choses que vous ne pouvez faire que pendant une journée. Faites ce que vous êtes prêt à faire pour la vie.

Chapitre 5 - L’importance du sommeil

Le sommeil est important pour le bien-être physique et émotionnel et pour bien dormir, il ne suffit pas d’avoir les yeux fermés.

Si après six heures de sommeil, vous vous sentez en pleine forme, vous faites partie de seulement 5 % de la population qui porte en elle la variation génétique qui lui permet de récupérer complètement après seulement six heures de sommeil. Mais si ce n’est pas le cas, vous êtes dans les 95 % restants qui ont besoin de beaucoup plus.

Il est donc important de ne pas négliger le sommeil, car celui-ci a de nombreux bienfaits. Bien entendu cela vous aide à apprendre de nouvelles choses et à avoir une plus grande stabilité émotionnelle. Mais le fait de dormir permet également à votre cerveau de trier les informations que vous avez acquises au cours de la journée. Il stocke ensuite les informations importantes et jette le reste.

Pendant que le cerveau est occupé à cela, des études ont montré que nous vivons une série de cycles de sommeil, qui durent chacun environ deux heures. 

L'une des parties les plus importantes du cycle est ce qu'on appelle le sommeil profond, ou sommeil lent. Il s’agit du moment où le corps se régénère et produit des hormones importantes qui régulent le métabolisme.

Un autre cycle est connu sous le nom de sommeil paradoxal. Il s’agit de la période de sommeil la plus légère pendant laquelle le rêve a lieu. Vos rêves sont importants même si vous ne vous en souvenez pas toujours parce qu'ils renforcent la mémoire et aident le cerveau à traiter les émotions.

Il peut arriver parfois que vous viviez des moments où le sommeil est difficile. C’est pourquoi, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour obtenir une meilleure nuit de sommeil.

Tout d'abord, transformez votre chambre à coucher en "sanctuaire du sommeil". Ce qui veut dire que vous devez retirer tout ce qui n’est pas nécessaire pour dormir, comme la télévision, l’ordinateur ou encore le smartphone.

Deuxièmement, assurez-vous que votre lit est propre, confortable et toujours prêt à vous accueillir. Cela signifie : faites votre lit, lavez vos draps régulièrement et investissez dans un bon matelas.

Enfin, établissez votre propre routine de sommeil, sans appareils électroniques au moins une heure avant de vous coucher, et couchez-vous toujours assez tôt pour avoir les heures de sommeil dont vous avez besoin.

Chapitre 6 - Vos émotions dans la bienveillance corporelle

Nos émotions, nos sentiments ou encore nos pensées jouent souvent un grand rôle dans notre vie et ils ont également un fort impact dans la manière dont nous nous percevons. Il est donc important de les comprendre et de ne pas leur laisser trop d’emprise, si nous voulons agir de manière bienveillante sur notre corps.

Si votre volonté est d’améliorer votre santé tout en étant bienveillant avec vous-même, mais que vous repensez aux régimes alimentaires que vous avez essayé et qui n’ont pas fonctionnés, ou à ces résolutions que vous aviez prises, mais que vous n’avez pas tenu, et que vous vous sentez désespéré. Cela est normal, ne vous inquiétez pas. Les avoir peut arriver, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas donner suite à tous les changements de vie que vous espérez faire.

C’est pourquoi, dans ces circonstances et si vous avez une pensée autocritique, comme vous dire que vous ne vous en tiendrez jamais à un plan d'exercice et que ça ne vaut pas la peine d’essayer, rappelez-vous que les pensées ne sont pas nécessairement vraies et qu'il n'est pas nécessaire d'y donner suite. En effet, les pensées négatives n'ont pas à mener à des actions négatives.

Ainsi donc, pour éliminer les pensées négatives de leur pouvoir sur vous, pratiquez la Présence, l'Acceptation, le Choix et l'Action.

  • La présence signifie avoir conscience et remarquer une pensée négative pour ce qu'elle est quand elle surgit.

  • L'acceptation consiste à ne pas réagir sans réfléchir lorsque des pensées négatives surgissent, mais plutôt à observer la pensée, à l'accepter comme naturelle et à considérer ce qui a pu déclencher la pensée.

  • Le choix est de reconnaître que vous n'êtes pas tenu d'agir en fonction de vos pensées et de vos sentiments, et que vous pouvez plutôt choisir de faire ce qui est bon et positif pour vous et votre corps.

  • Et, l’action c'est laisser ses pensées négatives dans la poussière et poursuivre l'acte de bonté.

Autre que les pensées négatives, il y a également l’auto-critique qui peut être un fardeau pour votre vie. Certaines personnes pensent qu’il n’y a rien de mal à être dur envers eux-mêmes et à se punir régulièrement, mais il n'est pas nécessaire qu'il en soit ainsi. Car être dur avec soi-même est beaucoup plus susceptible d'entraîner de l'épuisement et de faire abandonner plutôt que de persévérer. 

C'est pourquoi la pratique régulière de l'auto-compassion est une bien meilleure méthode pour réussir. Cela consiste à prendre le temps de parler gentiment avec soi-même. 

Pour cela, vous pouvez lui faire reconnaître les bonnes choses que vous avez réalisé, au lieu de vous concentrer uniquement sur vos erreurs, et appréciez vos forces, plutôt que de vous concentrer sur vos faiblesses.

La compassion de soi est essentielle à la bienveillance corporelle, alors parlez à vous-même comme vous le feriez à un bon ami.

Conclusion

La bienveillance corporelle est une approche totalement différente de ce que nous avons pu voir pendant des années. L’accent n’est pas mis sur les régimes alimentaires drastiques et sur les actions strictes à mettre en place. L’auteure ne pousse pas à la perfection physique, mais apporte une approche compatissante, bienveillante de la santé et de la forme physique, et valorise l’acceptation de soi.

Ainsi, en créant un plan personnel lié à vos valeurs et à ce que vous désirez, vous pourrez trouver des façons d’être plus reposé, de manger équilibré sans vous priver et de ressentir plus de joie dans la vie. Réduisez le pouvoir des pensées négatives et pratiquez davantage la compassion de soi. 

Le bonheur n’est pas dans ce que vous percevez dans le miroir, mais il est en vous !

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.