L’homme le plus riche de Babylone (The Richest Man in Babylon)

By George Samuel Clason

Photo by ben rosett, Unsplash

Il était une fois dans l’ancien Babylone, Arkad, personnage le plus riche de sa contrée, rencontra deux de ses amis, Bansir et Kobbi, visiblement découragés par la vie.. 

Bansir, était un fabricant de chars, travailleur, mais dont la bourse était constamment vide. Un jour, alors que son ami Kobbi, musicien, lui demanda de le dépanner d’un peu d’argent, il ne put lui venir en aide. La situation était d’autant plus grave que les deux amis ne parvenaient pas à nourrir convenablement leurs familles respectives.

C’est ainsi que, lassés par leur situation financière, ils décidèrent d’aller chercher conseil auprès d’Arkad, cet ami qu’ils avaient en commun. 

Contrairement à eux, Arkad ne connaissait pas de difficultés financières, sa bourse étant toujours pleine. Il possédait une fortune considérable et ne manquait pas de venir en aide à son prochain. Mais comment faisait-il pour accumuler toujours plus d’argent, tout en faisant preuve d’une très grande libéralité ? Quel était donc son secret se demandèrent secrètement Bansir et Kobbi ?

L’homme le plus riche de Babylone est sûrement l’un des plus vieux livres de finances personnelles ayant jamais été écrit. Construit sous forme de paraboles et malgré le temps qui passe, la sagesse qu’il comporte est toujours applicable aujourd’hui.

Dans ce résumé, nous verrons que le secret pour devenir riche repose principalement sur ce que l’on fait de l’argent gagné tous les mois. Au lieu de dépenser tout ce que l’on gagne, l’auteur nous encourage plutôt à appliquer des principes simples comme : acquérir de l’argent, le garder et l’utiliser. 

Vous découvrirez également qu’il faut :

  • Mettre 10% de ce que l’on gagne de côté;

  • Savoir contrôler ses dépenses et épargner;

  • Investir de manière intelligente;

  • Passer à l’action pour saisir des opportunités

Chapitre 1 : Pour devenir riche, vous devez savoir épargner et investir

Alors que la population babylonienne s’enfonçait de plus en plus dans la pauvreté, malgré une croissance de l’économie, le roi demanda à Arkad de transmettre au peuple un peu de sa sagesse. Quelques citoyens du pays furent choisis pour assister aux enseignements du riche homme d’affaires.

La première chose qu’il apprirent était de ne jamais dépenser tout leur revenu dans des futilités : il devait se payer en premier.

L’une des choses qui distingue les personnes les plus fortunées de celles qui n’ont rien est qu’elles ne dépensent jamais tout ce qu’elles ont (parfois) durement gagné.

Au lieu de tout dépenser en début de mois, et de se demander où est passé l’argent quelques jours plus tard, l’auteur à travers ses paraboles suggère d’épargner systématiquement 10% de ses revenus. 

Il est également important de vivre en dessous de ses moyens, et ne pas succomber à la société de consommation. Pour ce faire, rien de mieux que de faire un bilan sur ses dépenses et retirer tout ce qui pourrait vous tirer vers le bas : un abonnement à une chaîne de sport, sorties au restaurant, week-end de luxe,... En traquant ainsi vos dépenses, vous vous rendrez vite compte que bien d'entre elles ne sont absolument pas vitales.

Une fois que vous aurez pris l’habitude d’épargner tous les mois, la prochaine étape consistera à investir une partie de l’argent mis de côté.

Il ne suffit pas, selon notre riche homme d’affaire, d’avoir de l’or dans sa bourse. Ce qui compte vraiment est l’usage que l’on en fait. Au lieu de laisser dormir tout votre argent, vous devez l’investir dans des placements rentables et dont le risque est maîtrisé. Investissez dans les fonds indiciels en direct ou via des supports comme l’assurance-vie. Vous pouvez également faire l’acquisition d’actions de grandes entreprises cotées en bourse.

Chapitre 2 : Pour devenir riche, vous ne devez jamais cesser d’apprendre

Le monde évolue, ainsi que ses méthodes et stratégies d’investissements. Ce qui fit la fortune de riches hommes d’affaires au début de la révolution industrielle n’est pas nécessairement d’actualité aujourd’hui. Vous devez savoir vous réinventer chaque jour pour être au courant de ce qui se fait de mieux dans votre époque.

Ne cessez jamais d’apprendre. C’est la clé pour demeurer sage.

Socrate disait lui-même : ce que je sais c’est que je ne sais rien. Appliquez ce principe et vous réussirez. Prenez le temps d’observer le monde, rencontrez des gens, posez des questions. 

Grâce à internet, il n’a jamais été aussi facile d’apprendre. Il est possible d’apprendre les rudiments du trading simplement en regardant des vidéos sur des sites comme Youtube. Wikipédia est une véritable encyclopédie en libre accès et le site Ted rassemble en vidéo les conférences sur des sujets allant de l’économie à la science, en passant par les arts. Sur Twitter, il est possible de suivre en temps réel les esprits les plus brillants de notre époque et d’interagir avec eux.

Pas d’excuse donc pour évoluer. Il vous suffit de tendre la main et de vous lancer à la quête d’autres savoirs.

La connaissance est le nouveau pétrole, et contrairement à cette matière première, elle est beaucoup plus accessible.

C’est en ayant accès avant tout le monde à certaines informations que certaines personnes du monde des finances ont pu augmenter leur patrimoine. Restez donc ouvert à d’autres univers, investissez dans des livres : vous ne le regretterez pas.

Chapitre 3 : Soyez patient et n’ayez pas peur d’échouer

Le chemin vers la liberté financière n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Il est souvent semé d'embûches et les raisons de tout plaquer sont nombreuses.

Ne pensez pas que vous deviendrez nécessairement riche du jour au lendemain.  Cela peut en être ainsi, mais ce n’est pas toujours le cas. Comme l’a si bien dit Grant Cardone, entrepreneur multimillionnaire : Il n'y a pas de raccourci en affaires.

Grant sait de quoi il parle. Après avoir fait faillite et perdu beaucoup d’argent dans l’immobilier, il ne sait jamais découragé et a toujours eu le courage de viser la lune. Lui qui a perdu son père à l’âge de 10 ans et son frère jumeau à 20 ans, il a toujours su trouver en lui la force d’aller de l’avant malgré les drames de la vie. Alors qu’il est à 24 ans sans abri et toxicomane, il choisit de ne plus subir sa propre vie et se lance dans les affaires. Il fera son premier million à seulement 34 ans.

N’ayez pas peur d’échouer. Il est possible de trouver chaque jour le courage d’avancer et de réaliser ses rêves.

Le monde change et celui de la finance en particulier. Vous pouvez faire de gros bénéfices en bourse une année, et voir le marché s’effondrer l’année d’après. Ce n’est pas grave, car sur le long terme vous serez gagnant.

En apprenant constamment et en appliquant vos connaissances à vos investissements, vous verrez progressivement vos bénéfices augmenter et votre situation s’améliorer.

Des investisseurs à succès comme Warren Buffet ont su très tôt que leur meilleur allié était le temps. 

Soyez patient, prenez des risques calculés et n’ayez pas peur d’échouer.

Chapitre 4 : Laisser l’argent travailler pour vous grâce aux intérêts composés

Il y a une différence fondamentale entre  gagner de l’argent et accumuler des richesses.

Dans le premier cas, vous faites plus ou moins d’effort, et dans l’autre, ce sont vos efforts passés qui produisent du fruit.

Pour que votre argent travaille pour vous, vous devez évidemment apprendre à épargner comme nous l’avons déjà vu. Puis, il vous faudra investir cet argent dans des placements rentables. Ce sont ceux-ci qui, en faisant eux-mêmes de l’argent, vous permettront plus tard de vivre une vie de rentier.

En épargnant, puis en investissant, développez une vision long-termiste. N’épargnez pas uniquement pour une nouvelle voiture ou pour une maison. Visez plutôt la lune, voyez plus grand. En raisonnant ainsi, si un de vos placements ne vous rapporte pas immédiatement, vous ne serez pas tenté de le liquider au profit d’une satisfaction immédiate.

C’est la raison pour laquelle il est absolument nécessaire de commencer à investir le plus tôt possible pour bénéficier de la puissance des intérêts composés. Le temps est votre allié.

Imaginez un salarié à qui l’on demanderait d'accélérer la cadence et de produire cinq plus que la concurrence. Au mieux ce salarié n’atteindra jamais cet objectif, au pire, il pourrait y perdre sa santé, voir sa vie.

Il n’est pas rare qu’un jeune salarié fasse des erreurs de débutant, voire fasse perdre un peu d’argent à son patron. Mais plus vous investirez en lui, plus il vous sera rentable. De Junior, il passera de senior, puis manager. Il sera alors capable d’aider d’autres salariés juniors à produire toujours plus et mieux.

Lorsque vous investissez de l’argent, vous faites de lui votre employé. Donnez-lui donc du temps. L’argent peut être un très bon collaborateur, à condition qu’on lui permette de s’épanouir dans un bon environnement.

Chapitre 5 : Sachez saisir des opportunités

“Quand la chance tourne, tout riche peut devenir pauvre, et tout pauvre riche.”

Proverbe tibétain

Parfois dans la vie, vous devrez saisir des opportunités qui ne se représenteront plus jamais à vous. Sachez alors les identifier et à la saisir. 

Mel Robbins, avec sa Règle des cinq secondes, nous dit qu'il est souvent bon de suivre notre intuition et de se lancer en cinq secondes top chrono. A défaut de cela on tombe dans la procrastination et l’on ne passe jamais à l’action.

Pour saisir des opportunités, vous devez comme on l’a vu apprendre constamment. Restez curieux et ouverts.

Après la crise des subprimes en 2008, et alors que des millions de gens perdaient tous leurs biens, une monnaie numérique faisait son entrée sur internet : Bitcoin.

Le 5 octobre 2009, cette monnaie numérique alors peu quasi-inconnue du grand public se négociait autour de 0,000 764 dollars. Une année plus tard, elle valait environ 0,08 dollars (plus de 100 fois la valeur précédente). En 2012, le Bitcoin se vendait autour de 11 dollars. Et le 17 décembre 2017, soit cinq ans plus tard, 1 Bitcoin valait plus de 20 089 dollars (Un peu plus de 18000 euros). Le 21 février 2021 cette monnaie a atteint un plus haut historique de 58,330.57 dollars (environ 48,320.52 euros).

“Ce sont les hommes d’action, prompts à saisir les opportunités et à en tirer le meilleur parti que préfère la déesse chance.” Arkad.

Les personnes qui ont su saisir l’opportunité d’acheter du Bitcoin quand il valait peu sont, pour beaucoup d’entre elles, libres financièrement aujourd’hui.

Soyez à l’écoute du marché pour saisir toutes les opportunités qui s’y trouvent en apprenant, souvent à la dure, à séparer le blé de l’ivraie.

“Si un homme a de la chance, il est impossible de prédire la grandeur de sa richesse. Lancez-le dans l’Euphrate, et il en ressortira avec une perle à la main.” Proverbe Babylonien

Chapitre 6 : Prenez des risques maîtrisés et fuyez les mauvaises dettes

Une nouvelle voiture dernier cri, le dernier téléphone à la mode, un énième gadget. Les opportunités de contracter des crédits sont nombreuses.

Fuyez comme la peste toutes ces occasions de contracter inutilement des crédits, surtout ceux à la consommation. S’ils sont parfois simples à avoir, les taux d’intérêts appliqués sont extrêmement onéreux.

Appliquez cette règle : si vous n’avez pas de quoi vous offrir ce que vous souhaitez avoir, passez votre chemin ou attendez. 

Si il s’agit de quelque chose d’important sur le moment et que vous n’avez pas les moyens, notez-le dans un agenda et repoussez votre achat à dans trois ou six mois. Si dans trois ou six mois, vous avez les moyens et souhaitez toujours vous offrir ce bien, pourquoi ne pas vous l’acheter. 

Gardez bien à l’esprit que certains achats peuvent engendrer d’autres frais : carburant et réparations annuelles pour un véhicule, taxe audiovisuelle si vous avez une télévision,...

Vous pouvez également mettre en place ce que l’on appelle une Épargne de précaution. Celle-ci consiste à mettre de côté l’équivalent de trois à six mois de salaire mensuel. Ainsi, si vous gagnez 1000 euros par mois, vous devrez mettre de côté entre 3000 et 6000 euros. Cet argent sera utile en cas de coup dur : perte d’un emploi, panne de voiture, maladie, ...

S’il vous faut être vigilant vis-à-vis des crédits à la consommation, cela ne doit pas vous empêcher de prendre des risques maîtrisés et pourquoi pas de contracter de “bons crédits” pour investir par exemple dans l’immobilier physique ou papier (SCPI).

Tout est question d’équilibre entre se faire plaisir, et préparer son avenir.

Conclusion

Le secret pour devenir riche repose sur ce que vous faites de votre argent. Plutôt que de dépenser tous vos revenus, apprenez à épargner au moins 10% de ceux-ci et à investir votre argent sur des actifs rentables.

Il suffit parfois d’un peu de rien pour saisir une opportunité. Pour cela, ne cessez pas d’apprendre en vous ouvrant à des univers différents de ceux que vous connaissez déjà. Peut-être découvrirez-vous en chemin une pépite qui changera le cours de votre vie.

Je passe à l’action

Épargner n’est pas toujours une habitude facile à adopter. Pour plus d’efficacité, pourquoi ne pas commencer par 10€ le premier mois, puis 20€ le mois d’après, puis 30€….Jusqu’à 120 le dernier mois de l’année. Cela vous fera en tout :

10+20+30+40+50+60+70+80+90+100+110+120 = 780€.

Une assez belle somme épargnée de manière presque indolore.

L’idée ici est de créer des habitudes qui boosteront vos finances avec le temps. En effet l’argent appelle l’argent. Plus vous verrez grandir votre épargne et plus vous aurez envie d’épargner.

Des applications comme Revolut (banque en ligne) permettent aussi d'épargner sans s’en rendre compte en arrondissant chaque transaction effectuée depuis sa carte bancaire. Ce type d’épargne de quelques centimes, peut rapidement se transformer en un petit pactole.

Encore une fois, l’idée étant de se créer de saines habitudes.

Une fois votre routine en place, passer à une épargne plus conséquente : entre 10 et 30% de vos revenus mensuels.

Au bout de quelques mois, vous pourrez investir cet argent sur des sites comme Yomoni (ETF via assurance-vie), Bondora (intérêts sur prêts aux particuliers) ou Degiro (Bourse).

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.