Quand obsession rime avec passion : Comment réussir dans tout ce que vous faites

Par Grant Cardone

Bien avant de devenir l’entrepreneur multimillionnaire qu’il est aujourd’hui, Grant Cardone se décrivait lui-même comme étant fauché, sans emploi et toxicomane. La plupart des gens autour de lui trouvaient qu'une vie moyenne devait être la norme, qu’il ne fallait pas en faire trop et que l’obsession à vouloir plus était une mauvaise chose. Il ne fallait pas viser la lune, ni prendre de risques, mais se contenter de ce que tout le monde avait. Et peut être qu’après des années de vie normale le succès serait au rendez-vous, comme par enchantement. Ce n’est aucun de ces conseils qui ont fait de Grant Cardone l’homme qu’il est aujourd’hui, mais plutôt son obsession à toujours viser plus haut que la moyenne des gens.

Dans son livre, Quand obsession rime avec passion (Be Obsessed or Be Average), il nous montre les étapes qui lui ont permis de devenir multimillionnaire, de créer de multiples entreprises et de disposer d’un jet privé. 

Vous découvrirez en particulier que :

  • la quête d’une vie meilleur passe par l'obsession de vouloir plus que la moyenne des gens ;

  • si vous visez de grands objectifs, vous pourrez aider plus de monde ;

  • pour réussir, vous devez embrasser la peur d’échouer et d’être rejeté. 

Chapitre 1 - L’équilibre travail-vie personnelle se trouve dans l’Obsession

On peut tous se retrouver un moment ou un autre à nous sentir mal dans notre travail, jusqu’à faire un burnout. Nous sommes nombreux dans ce cas là à faire le choix du repos, plutôt qu’à chercher à redoubler d’effort dans notre travail. Pour Grant Cardone, et même si cela peut paraître contre-productif, ce n’est pas le repos, mais l’obsession qui vous permettra d’atteindre votre destination. Comment ? Et bien si vous ressentez de la frustration, de la fatigue ou un manque de motivation dans vos projets, vous devriez peut-être revoir vos objectifs personnels. Peut-être devriez-vous viser plus haut qu’une vie monotone et rechercher un sens à ce que vous faites. L’auteur se rappelle, alors qu’il enchaînait des conférences à travers les États-Unis, avoir commencé à ressentir une fatigue et un stress si intenses qu’il lui arrivait de se lever en se demandant dans quelle ville il se trouvait. C’est là, du haut de ses quarante ans, qu’il revu en détails son projet de vie : ce n’est pas ce rôle de conférencier qui l’intéressait, mais plutôt celui de vendeur. Il voulait devenir le meilleur vendeur de tous les temps. C’était cela son obsession et rien d'autre. 

Tant que vous ne ferez pas ce qui vous passionne véritablement, vous ressentirez toujours cette sorte de frustration en vous, qui amènera fatigue et burnout. C’est en devenant obsédé que vous parviendrez à un véritable équilibre travail / vie personnelle, car ce qui vous passionne deviendra un jeu, au lieu d’être une punition. C’est l'obsession qui vous aidera aussi à garder le cap quand les choses deviendront difficiles. Il est en effet plus facile de poursuivre une activité qui nous passionne, plutôt qu’une qui nous répugne.

Alors, si vous vous sentez dépassé aujourd’hui, prenez le temps de réaffirmer vos buts personnels. Ce n’est pas parce que vous vous êtes trompé de route que vous devez vous arrêtez d’avance en prenant du repos. Si vous n’êtes pas sur la bonne voie, reconfigurez votre GPS et dirigez-vous vers votre véritable destination. C’est là que vous trouverez du repos pour vous, vos proches et les gens qui comptent pour vous.

Chapitre 2 - Viser des objectifs plus grands que la moyenne de la population

La plupart des gens ont des objectifs de vie relativement bas. Il s’agit souvent de travailler dur pendant une quarantaine, pour ensuite profiter de sa retraite en jouant au golf ou en faisant le tour du monde en caravane. S’il n' y a rien de mal avec cela, le fait est que la plupart se retrouvent généralement à la retraite épuisé, dépressif ou en mauvaise santé. Si vous n’avez pas de but plus grand qu’espérer vivre des jours meilleurs grâce à une hypothétique retraite, alors vous risquez d’être relativement déçu une fois atteint la soixantaine.

Pour l’auteur, vous devez viser des objectifs plus ambitieux, qui vous donnent envie de vous lever le matin et qui vous obsèdent. Car grâce à cela vous trouverez toujours le moyen de faire plus qu’hier, et avant-hier. Et parce que vos buts seront plus grands que vous, ils pourront atteindre d’autres personnes. Imaginez ce que vous pourrez apporter au monde en gagnant des millions de dollars ? le nombre d’associations ou d'instituts de santé qui pourraient bénéficier du fruit de votre passion ? Avoir des objectifs faibles peut en quelque sorte faire de nous des personnes égoïste, car si l’on se contente de peu on ne pourra pas aider d’autres personnes que nous-même.

Alors visez toujours plus haut. Si vous gagnez 2000 dollars de revenus par mois, visez les 20 000 dollars. Ainsi, si le coût de votre vie idéale est de 5000 dollars par mois, il vous restera 15 000 dollars pour venir en aide à d’autres personnes. Vous pourrez ainsi avoir un meilleur impact sur le monde, que si vous ne gagniez que juste ce qu’il faut pour vivre.

Soyez donc obsédé par des rêves qui dépassent votre propre entendement et ne vous inquiétez pas de comment vous pourrez y arriver. Faites simplement une chose qui compte à la fois en gardant la foi sur ce que vous pouvez réaliser. Entourez-vous des meilleurs équipiers possibles et n’essayez pas d’être parfait. Car ce qui importe le plus est de vous lancer, vous réglerez les détails plus tard.

Chapitre 3 - N’ayez pas peur d’échouer

Dans la recherche de buts toujours plus grands, vous ferez face à un moment ou à un autre aux échecs. Beaucoup de gens ont peur d’échouer, et de ce fait, hésitent à se lancer dans quoique ce soit. La peur d’échouer s'accompagne généralement de la peur d’être rejeté. Mais vous devez faire face à l’une comme l’autre, car faire face à vos peurs vous aidera à atteindre vos objectifs de vie, en vous améliorant échec après échecs.

J.K Rowling a fait face à douze refus avant la publication de la saga Harry Potter dont les romans traduits en près de quatre-vingts langues ont été vendus à plus de 500 millions d'exemplaires dans le monde. Si elle s’était arrêtée à la peur du rejet, nous ne la connaitrions peut être pas aujourd’hui.

Alors n’ayez pas peur d'échouer, et voyez tout échec comme un moyen d’améliorer vos idées et aller de l’avant un peu plus chaque jour. Vos concurrents ou vos ennemis se moqueront peut-être de vous, mais utilisez ce mépris envers vous comme un carburant pour toujours aller de l’avant. Un grand succès s’accompagne presque toujours d’une opposition, vous devez en être conscient. Et plus que la plupart des gens sont plus convaincus par des résultats que par des arguments, cherchez à atteindre des résultats et concentrez-vous là dessus. Comme l’a prouvé Donald Trump, si vous avez des millions de personnes qui vous détestent sur Twitter, alors vous avez toutes vos chances pour devenir président de la première puissance mondiale.

Embrasez la peur d’échouer, surtout lorsque vos concurrents sont craintifs. C’est ce que fit l’auteur après la crise des subprimes en 2008. Alors que tout le monde était craintif au sujet de l’avenir, il fit le choix de prendre des risques qui lui rapportèrent gros dans le temps.

C’est également la peur qui peut nous pousser à épargner à l’excès, quitte à perdre du pouvoir d’achat à cause de l’inflation. Au lieu de trop épargner dans des livrets à 0.5%, investissez une part importante de vos revenus dans actifs à haut rendement. Vous pourrez ainsi non seulement contrecarrer l’inflation, mais aussi augmenter vos sources de revenus. L’argent que vous n’utilisez pas ne vous servira pas énormément en ce qui concerne vos objectifs personnels. Vous devez disposer d’une épargne de précaution en cas de coup dur, mais ensuite investissez le reste dans l’expansion de votre entreprise ou dans tout autre actif rentable. L’auteur recommande d’investir entre 30 et 40 pourcent de vos bénéfices dans la création de nouvelles sources de revenus. Certains de vos investissements vous permettront d’ailleurs de bénéficier d’exonération d'impôts, alors n’hésitez pas.

Conclusion

Pour atteindre de grands objectifs, vous devez développer un mindset supérieur à la moyenne des gens. Vous devez voir grand et viser la lune. 

Ne perdez plus votre temps à faire des choses qui n’ont aucun sens à vos yeux, mais devenez obsédé par des buts qui vous qui vous passionnent véritablement. En faisant cela, vous augmenterez non seulement votre bonheur au quotidien, mais aussi la qualité de votre travail. 

N’ayez pas peur d’échouer dans votre quête d’une vie meilleure, mais entourez-vous des meilleurs et avancez dans vos objectifs un jour à la fois.

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.