Père riche, père pauvre : ce que les parents riches enseignent à leurs enfants à propos de l'argent

Par Robert Kiyosaki

Photo by rupixen.com on Unsplash

Deux pères vivaient à Hawaï, un archipel américain situé dans le Pacifique central. L’un de ces pères était riche et l’autre pauvre.

L’un était bondé de diplômes, et occupait un poste à responsabilités dans son archipel. L’autre avait à peine son bac. Tous les deux avaient une bonne carrière professionnelle et gagnaient plutôt bien leur vie.

Pourtant, l’un des pères rencontrait constamment des difficultés financières, quand l’autre finit en quelques années par devenir l’un des hommes les plus puissants de la région.

Ce qui distingue ces deux personnages, ainsi que leurs destins, c’est simplement la maîtrise d’une éducation financière ouverte à tous, comme le prouve l’auteur qui l’a apprise dès l’âge de 9 ans.

Le père pauvre de cette histoire est le véritable Père de l’auteur Robert Kiyosaki, tandis que son « père riche » comme il aimait l’appeler était un entrepreneur et ami de la famille. Grâce à lui, il apprendra des lois financières simples qui vont complètement bouleverser son existence et celles de millions d’autres.

En lisant ce résumé, vous apprendrez que pour devenir riche, vous devez sortir du cycle habituel métro-boulot-dodo et revoir votre conception de l’argent et de la richesse.

Vous apprendrez aussi :

  • qu’être riche ne signifie pas nécessairement avoir un compte bancaire bien rempli ;

  • quelles sont les bases d’une bonne éducation financière ;

  • comment gagner de l’argent en travaillant moins ;

  • ce que les riches enseignent à leurs enfants dès le plus jeune âge.

Gagner de l’argent ne s’apprend malheureusement pas à l’école. Vous vous en doutez sûrement. L’éducation financière que la plupart d’entre nous recevons nous est transmise par nos proches ou nos pairs, telle qu’elle leur a été transmise.

Êtes-vous prêt à changer votre vision de l’argent et ainsi faire le choix de la richesse ?

Chapitre 1 : Pour devenir riche, cessez de travailler pour de l’argent

Cela peut paraître paradoxale et pourtant c’est une étape importante. En effet :

«Les riches ne travaillent pas pour l’argent, c’est l’argent qui travaille pour eux.»

Robert Kiyosaki, curieux, se demandait comment Père riche était devenu la personne qu’il était. Père riche souhaitant prendre Robert sous son aile, décida de lui montrer la voie de façon pratique.

Il lui proposa de travailler pour lui le samedi matin, après l’école.

Son travail consisterait simplement à aider au rangement du magasin de père riche.

Pour ce dur labeur, Robert Kiyosaki, alors âgé de neuf ans, touche un salaire si bas qu’il peut à peine s’acheter des bandes dessinées.

Après quelques semaines de travail acharné et sous-payé, Robert fait le choix, énervé, d’affronter son père riche en lui demandant une augmentation. C’est ça ou la démission.

Il espère par ce stratagème faire pression sur son «riche employeur», également papa de son meilleur ami. Ce dernier qui lui travaille «gratuitement» pour son père biologique.

« J’attendais ce moment », lui répondit son père riche, « Mais dis-moi, qu’est-ce que tu as appris ces dernières semaines? »

« Que vous exploitez vos travailleurs !» s’exclama Robert.

« Si tu veux apprendre à devenir riche, il vaut mieux que tu changes ton point de vue », lui dit son père riche. « Si tu penses que je suis le responsable de tes problèmes, alors tu dois faire en sorte que je change et cela va être difficile. Si par contre tu réalises que c’est toi le responsable, alors tu peux changer toi-même, et la manière dont tu penses ».

Il apprit ainsi sa première leçon.

La peur de perdre de l’argent est le premier frein à la richesse.

Ce qui distingue d’abord la mentalité de l’homme riche de celle de l’homme pauvre est sa lucidité. L’homme riche sait que l’argent n’est pas réel, qu’il procure une fausse sécurité, même s’il est présent en grosse quantité. En effet, l’argent va et vient, et un emploi, même en CDI, n’est pas plus fiable qu’un investissement à risque. La différence étant que ce dernier génère plus de sécurité financière. Pourtant, la plupart des gens continuent de croire en la puissance d’un emploi à durée indéterminée, au lieu de réfléchir à d’autres façons de faire de l’argent.

Si de nombreuses personnes craignent de quitter leur emploi, c’est souvent parce qu’elles espèrent, par ce biais-là, faire plus d’argent. D’autres encore, ont une peur bleue du changement, et préfèrent subir un emploi stressant et peu rémunéré, que d’investir ou d’entreprendre.

Si vous aviez une augmentation, par exemple, vous continueriez très certainement à travailler 8 heures par jour, voire plus, dans un bureau. Vous continuerez aussi à compter toute votre vie sur un salaire pour subvenir à vos besoins.

Cet état d’esprit vous rend passif et dépendant de votre seul salaire.

Être riche, par contraste, est avant tout un état d’esprit tourné vers le passage à l’action, la recherche de bonnes opportunités et l’investissement dans celles-ci.

Pour cela, il est nécessaire de travailler… mais attention ! pas pour de l’argent. Il faudrait travailler par choix et par curiosité, par envie d’apprendre et de s’émanciper toujours plus.

Vous devez posséder une âme d’entrepreneur, une volonté constante d’apprendre et de vous dépasser. Souhaitez-vous ne plus dépendre de votre salaire et chercher à sortir de votre zone de confort dès aujourd’hui ?

Chapitre 2 : L’école nous prépare surtout à être de bons salariés, pas des entrepreneurs

L’école est indispensable pour apprendre à compter, à lire et à appliquer ses connaissances. Pourtant, elle ne nous donne pas toujours les clés pour améliorer sa santé financière.

Si père riche, qui a pourtant eu une bonne éducation scolaire, a toujours fait face à des difficultés financières, c’est tout simplement la faute à notre système scolaire. En effet, celui-ci ne nous enseigne pas, ou peu, au sujet de l’argent.

L’école au contraire valorise la nécessité de travailler dur pour obtenir de bonnes notes, de bons diplômes, intégrer une bonne école, et finalement, avoir un bon CV.

L’école nous prépare ainsi à être de bons salariés, dociles et dépendant d’un chèque de paie. Les notes sont une forme de salaire pour lequel on travaille déjà sans même avoir décroché de poste. C’est ce salaire qu’il faudrait mériter, attendre, voire négocier pour les plus audacieux.

Père Riche appelle ce conditionnement la “foire d’empoigne” (en anglais : rate race), à l’image de ce petit hamster qui tourne sans arrêt dans sa cage.

On pourrait aussi l’appeler Métro – Boulot – Dodo.

Sans formation dans le domaine de la finance, l’école ne permet qu’une liberté illusoire. Fort heureusement, et grâce à internet, tout ou presque peut s’apprendre.

Mais il vous faut tout d’abord changer d’état d'esprit. Sortir de la masse et commencer à penser autrement. Steve Jobs, ancien patron d’Apple, disait d’ailleurs cette célèbre phrase : Penser Différent - Think Different.

Comment Robert a dû l’apprendre à la dur, vous devriez ne plus :

  • vouloir gagner plus, car cela vous gardera prisonnier d’un emploi ;

  • chercher à épargner sans but ;

  • dépenser de manière impulsive.

L’ignorance en matière d’argent est ce qui coûte le plus cher. Pour s’émanciper du cycle de la paie, il faut avoir une vision de long terme. Voir au-delà de ce cycle infernal : travail, chèque de paie, règlement de ses factures, distractions, dodo, travail, chèque de paie,…etc

Êtes vous prêt à penser autrement et à sortir de la masse ?

Chapitre 3 : L’emploi doit être une solution financière à court terme, et l’investissement une solution sur le long terme

Pour Père Riche, la possession d’un contrat à durée indéterminée n’est pas la façon la plus efficiente de gagner de l’argent sur le long terme. Ce n’est pas non plus la façon la plus souhaitable d’utiliser son temps de vie. Le temps c’est de l’argent.

Mais alors, quel mode de vie peut vous rendre riche ?

Il existe deux émotions qui peuvent littéralement vous empêcher d’atteindre vos objectifs en termes de stabilité financière : la peur et le désir.

La peur de perdre votre emploi et votre salaire vous pousse à gâcher vos opportunités d’apprendre à gagner de l’argent différemment. C’est un fait. Si vous travaillez 8 heures par jour, voire plus, il vous sera difficile de penser à autre chose qu’à votre travail.

Le désir est quant à lui générateur de dépenses souvent inutiles. C’est cette force qui vous pousse à consommer toujours plus, sans jamais investir en vous-même ou dans vos finances.

Pour dépasser ces deux émotions, vous pouvez :

  • adopter une vision à long terme ;

  • réfléchir et trouver d’autres moyens de gagner de l’argent, autre que votre emploi actuel ;

  • noter une action qui impacterait, dès aujourd’hui, votre avenir financier de façon positive.

Cessez de gâcher votre temps et votre énergie, et apprenez plutôt à faire travailler votre argent pour vous !

Chapitre 4 : Pour devenir riche, vous devez acheter des actifs et limiter les passifs

Pour être riche, il faut apprendre la distinction entre actifs et passifs. C’est une étape extrêmement importante.

Pour faire simple, un actif est quelque chose qui met de l’argent dans votre poche. Un passif est quelque chose qui retire de l’argent de votre poche.

C’est cette distinction claire de ce qu’est un actif et un passif qui permet aux riches d’être de plus en plus fortunés, tandis que les pauvres sombrent de plus en plus dans la précarité.

Les riches achètent des actifs, alors que les pauvres et la classe moyenne achètent des passifs.

De nombreuses personnes en état de précarité, utilisent tout leur revenu pour couvrir leurs dépenses quotidiennes. À la fin du mois, il ne reste plus d’argent.

Les classes moyennes, elles, utilisent le surplus d’argent pour épargner et ainsi se constituer un petit patrimoine. Mais sans éducation financière, ils finissent souvent par acheter des passifs. Ces biens finissent par leur coûter de l’argent dans le temps : des voitures, des gadgets,…. Sans compter les impôts.

Avec le temps, ils ont besoin de gagner plus d’argent simplement parce que leurs dépenses ont augmenté à cause des passifs qu’ils ont achetés.

Les riches, par contre, utilisent leur argent pour acheter des actifs. Ils investissent en bourse en achetant des actions ou des ETF, investissent dans l’immobilier,… Ils achètent des éléments qui vont à leur tour générer de l’argent.

Avec le temps, leurs revenus augmentent grâce à leurs actifs.

Grâce à cette accumulation d’actifs, les riches se retrouvent à un point où le revenu généré grâce à leur actif permet de couvrir toutes leurs dépenses.

On parle alors à ce moment-là d’Indépendance financière.Ils n'ont plus besoin de travailler pour maintenir leur train de vie.

Vous avez donc là une autre leçon importante :Vous devez améliorer votre éducation financière et acheter des actifs.

Il vous faut absolument savoir, ce qui, dans votre quotidien, constitue un actif (générateur de revenus) et ce qui constitue un passif (créateur de charges).

L’idée n’est pas d’économiser indéfiniment, car cela vous obligerait à attendre des années avant d’en toucher les bénéfices. Il s’agit plutôt d’épargner, puis d’investir ensuite. Différents choix se proposent à vous :

  • Immobilier ;

  • Bourse ;

  • Crowdfunding ;

  • Brevets et propriétés intellectuelles ;

  • Entrepreneuriat ;

  • …etc

Selon Robert Kiyosaki, ce qui distingue aussi un homme riche d’un homme pauvre est avant tout ce qu’il fait de son argent, les gains qu’il en tire lorsqu’il le dépense dans une bonne affaire.

L’homme riche achète des actifs, c’est-à-dire des biens qui vont générer de l’argent pour lui, sans qu’il n’ait rien à faire : aucune entreprise à gérer, aucune charge de gestion. L’homme pauvre dépense plus volontiers l’argent dans des biens de luxe ou des passifs qu’il pense être des actifs, comme une voiture.

En résumé, votre indépendance financière n’arrivera pas suite à une hypothétique augmentation de salaire. A la place, faites de votre salaire la source initiale de vos investissements.

Vous touchez un salaire de 2000 € par mois ? Pourquoi ne pas utiliser 200 € tous les mois pour investir en bourse. Des sites comme Yomoni proposent l’ouverture d’un compte en quelques minutes, pour investir en achetant des ETF via une assurance-vie ou un compte-titre.

Votre salaire est-il votre seule source de revenus ? Alors utilisez-le pour commencer à vous enrichir en investissant une partie de celui-ci. Commencez MAINTENANT. 5, 4, 3, 2, 1, GO !

Chapitre 5 : Avoir de l’argent c’est bien, savoir le gérer, c’est mieux

Si augmenter ses revenus est une étape importante, savoir gérer son argent l’est tout aussi. Que vous servirait-il en effet d’avoir de l’argent si c’est pour le dilapider ensuite la semaine suivante.

Gagner plus pour dépenser plus peut nuire à votre santé financière plus durablement que si vous étiez resté à votre état initial.

En touchant un plus gros revenu, vous risquez, par exemple, d’être taxé de façon plus importante. Père Riche invite à veiller à ne pas changer de tranche d’imposition.

Aussi, résistez aux tentations suivantes :

  • acheter une maison plus grande ;

  • louer un appartement plus grand ;

  • changer de voiture ;

  • faire des courses plus luxueuses

  • de façon générale, avoir un mode de vie plus coûteux pour vous.

Si vos ressources augmentent, il est essentiel de veiller à ne pas augmenter proportionnellement votre consommation. 

Il ne s’agit pas ici de se priver, mais de rester intelligent dans sa gestion financière.

Investir dans une maison plus grande est l’erreur la plus répandue. En effet, votre maison peut vite devenir un gouffre financier à cause des taxes, des charges de copropriété, de l’assurance, de l’électricité, du chauffage,…

Il n’est pas rare qu’après avoir économisé pendant un bon nombre d’années, certains de vos proches ou amis s’endettent sur les 30 années à venir pour acheter une maison. 

Vous n’êtes pas obligé de suivre la même voie, du moins pas nécessairement maintenant. Concentrez-vous d’abord sur vos actifs.

Chapitre 6 : apprenez les bases de la vente et du marketing

Peu importe que votre profession actuelle soit totalement éloignée de ces deux concepts. Les personnes fortunées ont ce point en commun : elles savent vendre ou savent en tout cas s’entourer de bons vendeurs.

En effet, toute notre vie est basée sur la négociation. Vous devez donc apprendre à le faire pour augmenter vos actifs.

Père Riche cite comme exemple la chaîne McDonald’s. N’importe qui peut cuisiner de bons hamburgers, mais personne ne fait autant de bénéfices que les dirigeants de cette société. Savoir faire un hamburger est une bonne chose, mais si vous ne savez comment le vendre, alors personne ne vous l'achètera.

Pour améliorer vos connaissances en vente et marketing, vous pouvez dès à présent :

  • vous ouvrir aux autres et au changement ;

  • apprendre de ceux qui en savent sur la vente en lisant des livres ou des vidéos youtube ;

  • acheter ou suivre une formation sur la vente et le marketing

L’entrepreneuriat est basé sur une seule chose : répondre à un besoin urgent. C’est parce que les entreprises à succès répondent aux besoins de leur clientèle, que celle-ci arrive à sortir une carte bancaire et régler la note.

Être riche nécessite d’avoir un sens du service et de l’écoute qui vous servira probablement à tous les niveaux de votre vie. Apprenez des gens, faites-vous des amis-clients et rendez-leur des services qu’ils seront prêts à payer.

Chapitre 7 : Être riche c’est avoir le choix dans la gestion de son temps

L’argent en lui-même n’est pas grand chose. Le temps lui est important.

Si vous devez être motivé par une chose : ce doit être le contrôle de votre temps. Et l’argent vous aidera à mieux le maîtriser.

L’argent doit rester secondaire, car votre priorité doit être de mieux gérer votre temps. L’argent peut se perdre, puis gagner à nouveau. Le temps lui va et ne peut être rattrapé.

Robert Kiyosaki raconte qu’il a lui-même fait face à la faillite dans sa quête d’augmenter ses actifs. Il démarra une entreprise de surf qui ne marcha finalement pas. Sa situation financière fut si grave qu’il dû être hébergé par des amis, lui et son épouse Kim.

Mais parce qu’il avait un objectif, celui d’être d’une certaine manière au contrôle de son temps, il ne se découragea pas.

Si son objectif à ce moment-là était simplement de gagner de l’argent, alors il aurait sauté sur la première offre d’emploi proposée.

Il finit par la suite à mettre en place de meilleures stratégies en investissant dans l’immobilier. Au tout début de la quarantaine il était millionnaire et indépendant financièrement.

La sécurité de l’emploi, selon Robert Kiyosaki, c’est la préoccupation de l’homme pauvre.

Être riche, c’est être un bon étudiant de la vie.

Pour résumer, vous saurez que vous êtes riche quand vous :

  • aurez appris à remettre l’argent à sa place et ne pas en faire votre maître;

  • aurez appris à aller vers les autres et à créer un réseau;

  • ne céderez pas à la tentation des plaisirs immédiats;

  • serez constamment en recherche d’actifs et non de passifs.

Être riche, c’est donc être prêt à saisir la bonne occasion quand elle se présente, au lieu de l’attendre tout en espérant un changement de situation.

Alors, êtes-vous prêt à passer à l’action et devenir riche ?

Conclusion

Vous avez certainement du mal à concevoir comment le fait de travailler moins permet de gagner plus. En effet, gagner de l’argent reste souvent associé à la notion d’emploi et de salaire pour beaucoup. 

Or il suffit d’adopter de nouvelles habitudes de pensée, puis de vous intéresser à la question de l’investissement immobilier. Car pour devenir riche, il faut investir — en soi, d’abord, puis apprendre à connaître l’argent. En passant par ces deux étapes, vous deviendrez capable de prendre plus d’initiatives et de faire les bons placements. C’est grâce à l’éducation prônée par Père Riche que vous y parviendrez. Elle est le gage d’un changement de vie et d’une meilleure situation financière, menant à une existence plus confortable.

Ce qu’il faut retenir de ce résumé :

  • la richesse n’est pas liée à ce que l’on gagne, mais à ce que l’on fait de son argent ;

  • se concentrer sur l’achat d’actifs est plus important que se focaliser sur le montant de son salaire actuel ;

  • une formation financière simple permet de ne dépendre d’aucun employeur ;

  • l’école de la vie est plus rentable et réaliste que le système scolaire ;

  • est riche qui décide de l’être en s’instruisant sur les placements porteurs ;

  • tout capital doit servir à acheter des actifs ;

  • analysez vos charges et revenus actuels ;

  • il est plus important de prendre des initiatives financières que d’avoir de l’argent ;

  • il ne suffit pas d’acheter un actif, il faut en acheter plusieurs et savoir les faire croître.

Je passe à l’action…

Étape 1 : Vous l’aurez compris, pour gagner de l’argent, il s’agit avant tout de changer d’état d’esprit. Armez-vous d’audace afin de vous défaire des présupposés suivants :

  • “L’école est le seul moyen de gagner de l’argent, ceux qui n’y vont pas finissent dans la rue.”

  • “Il faut être un grand penseur, un intellectuel ou un artiste connu pour gagner de l’argent.”

  • “Travailler dans la fonction publique vous assure stabilité, protection et argent jusqu’à la fin de votre vie.”

  • “En entreprise, faites-vous discret face à vos supérieurs et exécutez tous leurs ordres à la lettre.”

En choisissant de penser différemment, vous risquez d’être confronté à une incompréhension de votre entourage. Ceci ne doit pas vous déstabiliser, soyez sûrs de vous, restez motivés et gardez le cap !

Danger de cette étape : la solitude et l’incompréhension.

Étape 2 : C’est le moment de prendre du temps pour vous afin de vous forger une culture financière solide !

Il s’agit de commencer par apprendre à gérer votre argent : épargnez, dépensez quand cela vous semble nécessaire etc. À défaut de prendre trop rapidement de la distance avec les conseils de votre banquier, essayez de comprendre réellement les propositions qu’il vous fait. Quels sont les différents types d’investissements qu’il vous propose et correspondent-ils réellement à vos projets ? Bref, documentez-vous sur le sujet et ne soyez plus passif dans la gestion de vos actifs.

Étape 3 : Commencez à épargner de l’argent.

Si vous voulez en savoir plus, lisez les articles suivants :

Etape 4 : Investissez et faites travailler votre argent

Vous pouvez commencer en vous inscrivant sur des sites comme :

 

Si vous avez aimé ce résumé, n’hésitez pas à le partager autour de vous.

Allez ! à vous de jouer et au plaisir de vous lire dans les commentaires 😉

PS : Un(e) de vos ami(e)s pourrait être intéressé par ce genre d'e-mails ? 
Transfèrez-lui ce courrier, et invitez-le(la) à s’inscrire.

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.