La semaine de 4 heures (The 4-Hour Work Week)

Par Tim Ferris

Photo by Christin Hume on Unsplash

Vous rêvez d’échapper à la routine du métro-boulot-dodo, de gagner de l’argent sans vous épuiser à la tâche, ou tout simplement de vivre mieux en travaillant moins ? Vous rêvez d’indépendance financière ? Alors le livre de Timothy Ferriss devrait vous intéresser.

En lisant ce résumé, vous apprendrez :

  • comment sortir de la routine métro-boulot-dodo ;

  • comment vous organiser pour gagner l’équivalent de votre salaire mensuel actuel, en travaillant seulement 4 heures par semaine ;

  • comment rejoindre les « Nouveaux Bienheureux », qui réalisent leurs rêves et profitent de la vie sans attendre une hypothétique retraite.

Plus de temps à consacrer aux personnes et aux activités que vous aimez, plus de revenus, plus de mobilité : c’est le calendrier que vous propose Timothy Ferriss dans son livre.

Si quelqu’un vous proposait de gagner toujours autant d’argent qu’aujourd’hui, sinon plus, seriez-vous intéressé ? Et si en plus de cela, il vous proposait de ne travailler que quatre heures par semaine, le prendriez-vous au sérieux ? C’est pourtant de cette façon que l’auteur a su atteindre la liberté financière.

Les nouvelles technologies offrent de nombreuses possibilités permettant une réduction drastique de son temps de travail, sans pour autant perdre en efficacité. L’enjeu devra être simplement de connaître et d’apprendre à utiliser ces outils numériques.

Grâce à des exemples concrets et une documentation riche, l’auteur nous emmène, dans ce livre, à la conquête de notre liberté et celle des personnes qui comptent le plus pour nous.

Chapitre 1 - Votre temps est votre bien le plus précieux

Quelle définition donnez-vous du bonheur ? Est-ce avoir à sa disposition les plus belles voitures, un salaire mensuel à 6 chiffres ou encore posséder une maison secondaire à Monaco ?

Nos sociétés actuelles nous ont habitué à considérer la richesse sous un angle purement matérialiste. Ainsi, pour atteindre cet idéal nous allons à l’école, faisons de bonnes études, trouvons un travail qui ne nous passionne pas nécessairement, mais au moins nous rémunère de façon correcte.

Puis, vient le temps du questionnement, de la lassitude, ce temps qui remet en cause les fondements de notre bonheur. N’existe-t-il pas une autre voie ?

Et bien, c’est celle qu'a emprunté Tim Ferris, lui et une toute nouvelle communauté de personnes bien décidées à changer le statu quo : ils se nomment les “nouveaux bienheureux”.

Il ne s’agit pas là d’un groupe d’individus richissimes, imbus d’eux-mêmes et mangeant du caviar à bord d’un yacht. Absolument pas. Être un nouveau bienheureux ne veut pas obligatoirement dire être riche, célèbre ou même chanceux. N’importe qui peut le devenir. La seule condition est de réaliser une chose absolument fondamentale : l’argent permet de disposer de plus de temps, et non pas l’inverse.

Notre modèle de société nous encourage à gravir les échelons et gagner toujours plus d’argent, pour un jour espérer vivre la vie de ses rêves. Ce sont les “remetteurs à demain” par opposition aux “nouveaux bienheureux”.

Il s’agit du cadre supérieur qui gagnent désormais beaucoup plus d’argent, mais doit en retour travailler 50 heures par semaines, sinon davantage. Il est alors contraint de remettre à plus tard des moments précieux avec ses proches.

Les remetteurs à demain rêvent d’une vie future dont ils n’ont pas le contrôle et passent à côté de celle qu’ils pourraient choisir de maîtriser. En effet, personne ne sait ce qui peut arriver avant la retraite. Et puis une fois celle-ci atteinte, pourrez-vous véritablement espérer rattraper le temps perdu ? Je ne crois pas. Le temps passe et personne ne peut revenir en arrière.

Les nouveaux bienheureux, eux, n’attendent pas une hypothétique retraite pour profiter des plus belles choses de la vie avec les personnes qu’elles aiment. Ils vivent au présent et atteignent des objectifs réalistes comme :

  • visiter de nouveaux pays pendant un an avec leurs enfants ;

  • explorer le lieu de tournage du film le Seigneur des anneaux ;

  • apprendre une langue étrangère en immersion totale.

En effet, pour eux, la réussite ne se résume pas à devenir millionnaire. À leurs yeux, un banquier qui gagne 75000 euros par mois et qui travaille 18 heures par jour n’a pas réussi, car il n’a plus de temps libre. Il est esclave de son travail, peu importe la taille de son patrimoine financier.

Les nouveaux bienheureux ont une conception tout à fait différente de la richesse et du bonheur. Pour eux, le temps est un bien précieux et de ce fait, réfléchissent aux méthodes pour l’optimiser et mieux profiter de la vie.

Ce qui est encore plus intéressant, c’est que tout le monde peut devenir, s’il le souhaite, un «Nouveau Bienheureux», vous y compris.

Chapitre 2 - Déterminez votre revenu idéal

Vous vous demandez peut-être comment, sans gaspiller votre temps, vous pourrez subvenir à vos besoins et, VIVRE, sans devoir SURVIVRE ?

Si vous souhaitez vivre comme un nouveau bienheureux, vous devez vous demander quel est votre revenu idéal.

La plupart du temps il sera à peu près égal à votre salaire actuel, sinon plus, ou même moins. Vous serez abasourdi de découvrir qu’il en faut peu pour être heureux.

Et pour en avoir le cœur net, mettez sur feuille vos rêves, vos objectifs, et évaluez-les.

Vous souhaitez visiter ou tout simplement vivre en Irlande ? notez-le. Vous rêvez plutôt d’apprendre à cuisiner comme un véritable chef ? ajoutez cela à votre liste.

Pour chaque élément, notez, soigneusement, son coût total ou approximatif.

Une fois votre liste complète, additionnez les différents coûts et étalez-les sur plusieurs mois, puis plusieurs années. Cela vous donnera un aperçu du revenu mensuel, voire journalier, dont vous aurez réellement besoin pour vivre la vie de vos rêves.

Comme vous pourrez le constater, nul besoin d’être millionnaire pour atteindre ses buts.

De plus, et c’est là que ça devient intéressant, en fonction de vos projets, vous pouvez voir vos charges mensuelles diminuer, voire disparaître, suite à ce petit bilan.

En effet, si votre rêve est de vous installer dans un pays comme la Thaïlande, vous serez surpris d’apprendre

  • que la nourriture ne coûte quasiment rien, sans être de moins bonne qualité ;

  • que la météo est optimale et que les dépenses en énergie sont minimes.

Votre mobilité vous permettra de donner beaucoup plus de valeur à votre argent et pourrez plus aisément vivre une vie épanouie.

L’idée ici est d'éliminer tout ce qui n’est pas essentiel, avoir moins pour Gagner plus. Viser presque le minimalisme. Car, vous devez le savoir, le superflu nous empêche souvent de voir la beauté des choses qui nous entourent. Savez-vous combien de pull-over vous avez dans votre armoire à linge ? Sur la vingtaine d’entre eux, combien en portez-vous chaque hiver ? Surement moins de 5%.

D’après la loi de Pareto, 20% de nos actions produisent 80% de résultats (positif comme négatif). Cela est aussi vrai quand il s’agit de biens personnels : nous en possédons 100%, cependant seuls 20% d’entre eux sont utilisés dans 80% des situations.

Posez-vous alors les questions suivantes :

  • Quelles sont les 20% des causes qui produisent 80% de mes frustrations ?

  • Quelles sont les 20% des choses qui me permettent d’atteindre 80% de mes objectifs ?

Une fois identifiées, focalisez-vous uniquement sur ces 20% de causes, et éliminez tout le reste.

Être très occupé est souvent une excuse, parfois inconsciente, qui nous empêche d’accomplir ce qui est réellement essentiel.

En raisonnant ainsi, accomplir plus en faisant moins deviendra, entre vos mains, une arme absolument incroyable.

Chapitre 3 - Trouvez votre muse

Dans la mythologie grecque, les muses sont les filles de Zeus et Mnémosyne. Elles servent d’intermédiaires entre les artistes et les dieux en intervenant dans différents domaines. Elles étaient la source d’inspiration des génies, qui notaient ou peignaient ensuite soigneusement ce qui leur était transmis.

Dans le domaine de l’écriture une muse est cet instant éclair où il est facile de mettre sur papier du texte de qualité, généralement tôt le matin.

Dans son livre, Tim Ferris emploie le mot «muse» pour qualifier un business, généralement en ligne, pouvant se faire de manière automatique, presque sans effort intellectuel.

L’idée phare ici est de pouvoir gagner de l’argent même durant votre sommeil. Utiliser une «muse» permet de gérer son entreprise ou son business, en y passant le moins de temps possible.

Pour mettre en place son business, voici les étapes préconisées par Tim Ferriss :

  • Étape 1 : choisir un marché que l’on connait bien. On fait tous face à des difficultés à un moment ou à un autre de notre vie. Trouver un problème qui vaut la peine d’être résolu immédiatement. Vous pouvez par exemple saisir les mots-clés suivants sur un moteur de recherche comme Google ou Youtube : « comment ne pas », « comment faire » ou encore « Pourquoi + un mot clé ».

  • Étape 2 : Proposez une solution au problème que vous avez identifié dans votre «niche de marché». Vous pouvez par exemple mettre à disposition de vos clients cibles un contenu électronique, une liste d’éléments pouvant résoudre leur problème. S’il s’agit d’un produit physique, vous pouvez toujours le commander sur des sites comme Aliexpress et les revendre sur Amazon beaucoup plus cher. Les prix ont une incidence sur l’image que l’on se fait d’un produit. Un tarif élevé donne souvent l’impression que ce que l’on achète sera de très bonne qualité. Attention, cela ne signifie pas que vous devez proposer des produits de piètres qualités.

  • Étape 3 : Pour que les coûts restent raisonnables et pour satisfaire la demande le plus rapidement possible, vos produits doivent être fabriqués en maximum quatre semaines.

Votre muse doit pouvoir vous rapporter de l’argent, sans vous demander énormément de temps et d’énergie.

Au départ, il y aura évidemment du travail pour réaliser votre produit ou contacter des sous-traitants qui le feront à votre place. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à automatiser le processus.

Chapitre 4 - Mettez votre muse en «pilotage automatique» grâce à l’externalisation

Il n y a aucun intérêt à sortir d’un métro, boulot, dodo, épuisant et contraignant, pour s’en créer un nouveau.

Le maître-mot, selon Tim Ferris, pour résoudre ce problème est alors la «délégation» ou encore «externalisation». Grâce à Internet, il n’a jamais été aussi facile de déléguer du travail en ligne. 

Vous détestez peut-être tout ce qui a trait au graphisme : et bien, sachez que créer du contenu graphique est la passion de nombreuses personnes sur cette planète.

Grâce à des sites comme Fiverr,Upwork , Indeed ou encore MaStandardiste.com, il vous sera facile de trouver des prestataires suffisamment qualifiés et relativement peu chers, pour réaliser tout ou partie de votre travail. Vous pourrez leur demander tout ce que vous voulez, comme par exemple :

  • Organiser votre comptabilité ;

  • répondre aux appels de vos clients ;

  • envoyer des fleurs à votre femme (Et oui !) ;

  • générer du trafic sur votre site internet ;

  • créer du contenu pour votre blog,

  • …, etc.

Si vous considérez que votre temps vaut 30 euros de l’heure et que vous pouvez trouver quelqu’un pour faire votre travail à 10 euros, vous auriez tort de vous en priver. Si vous avez un business dans l’achat-revente de biens immobiliers anciens, pourquoi ne pas engager des artisans qualifiés pour rénover vos biens, plutôt que d’y passer des mois, à raison d’une dizaine d’heures par jour.

Rappelez-vous, votre temps est précieux. Et ces moments de liberté vous permettront ensuite de trouver de nouveaux biens immobiliers par exemple, ou même de lancer d’autres muses.

De plus, et ce n’est pas négligeable, à force de gérer des assistants-prestataires, vous aurez acquis de précieuses compétences en management. Ce ne sera donc que du bénéfice pour vous.

Pour bien choisir vos prestataires et garder le contrôle sur la qualités de vos produits :

  • Faites usage de la preuve sociale : un prestataire bien noté, recommandé par d’autres utilisateurs, vous proposera en principe, des solutions de qualité. Vous limiterez aussi les risques d’arnaques ;

  • soyez précis dans vos demandes : dites clairement ce que vous voulez à l’avance et changez de prestataire s’il ne se sent pas à l’aise avec votre projet. Fixez aussi des dates de début et surtout de fin ;

Vous avez à présent les clés pour automatiser votre business et gagner en efficacité.

Chapitre 5 - Créez votre site Internet pour mieux vendre vos produits et services

La plupart des gens font des recherches sur internet avant d’acheter des produits, qu’ils soient physiquement en magasin ou en ligne. Un site internet vous permettra de capturer ce flux de clients, en recherche de solutions à leurs différents problèmes.

Avec la multiplication des outils informatiques, il n’a jamais été aussi simple de créer un site internet en seulement quelques heures, voire quelques minutes.

  • développez simplement votre site internet avec : Wix, WordPress, ou Shopify pour les sites de ventes en ligne ;

  • vous aurez besoin de stocker ce site sur ce que l’on appelle un hébergeur : OVH, Amen.fr, … pour la création d’un nom de domaine et le stockage de votre site ;

  • faites connaître votre site grâce au bouche à oreille et à la publicité : Utilisez des plateformes comme Facebook, Instagram ou encore Google Adwords ;

  • Surveillez le trafic de votre site grâce à des outils comme Google Analytics, qui vont vous permettre de visualiser le nombre de visiteurs en temps réel. Si vous n’avez pas assez de trafic, c’est que vous ne faites pas assez de publicité ou que vos mots-clés ne sont pas assez pertinents ;

  • vendez directement vos produits numériques sur des sites spécialisés : Amazon, Ebay, Udemy ou encore Kindle Direct Publishing (KDP) ;

  • contactez vos prospects par e-mail ou proposez-leur de finaliser un achat grâce à des outils comme MailChimp.

Si tout ceci vous paraît trop compliqué, n’hésitez pas à les faire sous-traiter. Gardez bien à l’esprit que le but est de vous impliquer le moins possible dans le fonctionnement de votre business.

Au départ, vous devrez tout gérer ou, en tout cas, en grande partie. Ceci afin de maîtriser votre produit et sa chaîne de production. Ensuite, déléguez.

D’ailleurs, et ce n’est un secret pour personne, les plus grandes entreprises au monde ne produisent pas toujours elles-mêmes leurs produits. Elles les font généralement fabriquer, et majoritairement en Asie. Apple par exemple faisait sous-traiter la création d’une partie de ses composants par….Samsung !

Alors, n’hésitez pas une seconde, faites comme ces entreprises à succès !

Chapitre 6 - Appliquez efficacement les lois de Pareto et de Parkinson

Créer un système d’automatisation des revenus demande du travail. Or les nouveaux bienheureux doivent savoir optimiser le peu d’heures qu’ils passent en gestion et délégation grâce aux lois de Pareto et de Parkinson. L’objectif étant toujours de disposer de plus de temps libre.

De quoi s’agit-il exactement ?

La loi de Pareto

Cette loi stipule que dans tous les domaines, 20% de vos actions produisent 80% de vos résultats. On peut également l’utiliser en parlant de 5% d’actions pour 95% de résultats, voire même 1% pour 99%.

Si vous voulez vous dégager du temps libre, il vous faudra l’appliquer le plus souvent possible.

Imaginez par exemple que vous soyez en mesure de déterminer :

  • les 20% de clients ou de produits qui vous rapportent 80% de vos revenus ;

  • les 20% de publicités qui vous apportent 80% du trafic sur votre site ;

  • les 20% de prestataires qui effectuent correctement 80% de vos tâches déléguées.

Cela veut dire que vous pouvez facilement éviter de perdre du temps à mettre en place les 80% de produits non rentables et à les remplacer par les 20% produisant 80% de vos revenus. De même, vous pourrez travailler avec seulement 20% des meilleurs prestataires et produire 80% de votre chiffre d'affaires.

Le plus extraordinaire est que la loi de Pareto ne fonctionne pas seulement au niveau des produits et des clients. Il fonctionne également dans les comportements du quotidien, les personnes et même le bonheur !

Par exemple, supposons que vous arriviez à déterminer les 20% de votre entourage qui vous posent le plus de problème, ou à l’inverse, les 20% qui vous rendent le plus heureux. Pourquoi ne pas ensuite vous concentrer sur ces 20% seulement en les mettant en avant, ou au contraire, en les éliminant si elles nuisent à votre épanouissement personnel et celles de votre entourage ?

La loi de Parkinson

D’après cette loi, une tâche, quelle qu’elle soit, occupe tout le temps alloué à sa réalisation. Ce qui implique que la tâche n’est que rarement finie avant la fin du temps imparti.

Combien de temps vous faudrait-il pour réaliser un support numérique de 60 pages ? Pensez-vous qu’il vous faudrait 2 jours, 3 jours, 1 semaine. 1 mois peut-être ?

Et si l’on vous somme de le faire en seulement 8 heures ? Pensez-vous pouvoir y arriver ?

Croyez-moi, vous trouverez en vous l’énergie nécessaire pour le faire dans ce temps imparti. Surtout si l’enjeu est élevé : un zéro par exemple, si vous êtes étudiant et qu’il s’agit d’un devoir.

Qu’est ce que cela nous apprend ? Qu’il n’est pas toujours nécessaire de rallonger le temps nécessaire à la réalisation d’une tâche.

En réalité, la tâche la plus importante est celle qui génère 80% du résultat voulu, même si elle ne doit prendre que 4 heures par semaine à accomplir ! Et oui, pas besoin de travailler 8 heures par jour, 5 jours par semaine.

Pour éviter l’effet de la loi de Parkinson, sur vous-même et vos assistants, il est important de définir des dates butoir à respecter absolument. Combinez ces dates butoirs avec les 20% d’actions essentielles de Pareto et vous gagnerez énormément en efficacité.

Ces deux lois vous pousseront à plus de discipline personnelle. Ainsi; vous devrez :

  • Rester concentré et ne faire qu’une chose à la fois. Il faut, en effet, jusqu’à 45 minutes pour retrouver sa concentration à la suite d’une interruption ;

  • limiter l’accès à l’information, comme vos emails ou les réseaux sociaux. C’est du bruit inutile. Vous devez rester concentré ;

  • apprendre à dire non et à éliminer de votre agenda les réunions et programmes inutiles ;

  • traiter les tâches une par une et par ordre de priorité. finir une première tâche vous motivera à finir la suivante,…etc ;

  • Faire confiance et déléguer. Vous n’en serez que plus efficace.

Faites un usage quotidien des lois de pareto et de parkinson. Vos résultats n’en seront que plus importants.

Chapitre 7 - Vous pouvez être un nouveau bienheureux, même si vous êtes salarié

Les nouveaux bienheureux ne sont pas tous des entrepreneurs à succès : être salarié n’est pas incompatible avec la liberté proposée par Tim Ferris.

Il existe énormément d’outils, comme Zapier ou encore IFTTT, permettant l’automatisation de tâches quotidiennes : envoie de mails suite à une action précise, création d’un événement dans Google Agenda, répondeur automatique,…

Vous pouvez également demander à votre employeur la possibilité de faire du Télétravail. De plus en plus d’entreprises proposent ce mode de fonctionnement, qui plus est, se trouve être un booster de productivité.

Des sites comme Remotive.io ou Welcome To The Jungle dressent une liste de compagnies du monde entier proposant des offres d’emploi en télétravail ou Remote. N’hésitez pas à les visiter et à peut-être y trouver votre bonheur.

De nombreux logiciels vous permettront, par la suite, de rester connecté à distance avec votre employeur, vos collègues de travail, clients ou prestataires :

  • Slack ;

  • Skype ;

  • Google Hangout ;

  • Google Drive ;

  • Dropbox ;

  • …, etc.

Votre emploi actuel n’est donc pas nécessairement un frein à votre épanouissement personnel, à condition d’avoir les bonnes clés et les bons outils.

Conclusion

Ne vendez pas votre temps contre de l’argent, il est beaucoup trop précieux. La vie passe et personne ne peut revenir en arrière. Faites donc preuve d’originalité et d’audace, et inventez votre propre liberté.

Les débuts ne seront pas nécessairement simples, mais à force de persévérance, vous finirez par y arriver. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est recommandé de vous lancer dans une activité qui vous passionne, ou du moins, vous intéresse. Car il est beaucoup plus facile de supporter ce que l’on aime, plutôt qu’une activité tout à fait banale et ennuyeuse.

Passez à l’action

  • Dressez une liste des rêves que vous souhaitez atteindre : du plus réaliste au plus fou ;

  • Quels en sont les coûts ? Dressez-les le plus clairement possible ;

  • Trouvez un produit unique et embauchez des prestataires à l’étranger pour faire tout le travail à votre place. Vous pourrez trouver des exemples de muse sur le site de Tim Ferris ;

  • Si vous êtes salariés, négociez un passage en télétravail ou sinon ayez le courage de démissionner et trouver un emploi remote-compatible sur LinkedIn, Indeed ou Remotive.io ;

  • appliquez les lois de Pareto et de Parkinson pour avoir encore plus de temps libre ;

  • Offrez-vous des mini-retraites grâce à vos revenus passifs et réalisez vos rêves ;

  • Faites du bien autour de vous et profitez de votre famille.

Respond to post

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.